PSG : Les excuses de Serge Aurier énervent Nasser Al-Khelaïfi

Voir le site Téléfoot

RTS5JFL
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-02-23T16:07:54.562Z, mis à jour 2016-02-23T16:19:13.599Z

En plein cœur d’un scandale au Paris Saint-Germain, Serge Aurier a présenté ses excuses à ses coéquipiers. Un mea culpa qui n’aurait pas été du goût de son président, Nasser Al-Khelaïfi.

Il y a une dizaine de jours, Serge Aurier a critiqué  ses coéquipiers du PSG et son entraîneur en direct sur Periscope. Si le Parisien a présenté ses excuses dans la foulée, il aurait pris l’exercice à la rigolade, s’attirant les foudres de Nasser Al-Khelaïfi.

Des excuses qui ne passent pas

France Football révèle ce mardi les dessous de l’affaire Serge Aurier au PSG. Après avoir insulté ses coéquipiers et son entraîneur samedi soir, l’Ivoirien s’est excusé dimanche dans un hôtel de la capitale. Actuellement à Doha, Nasser Al-Khelaïfi n’a pu être aux côtés de son joueur pour cet exercice, mais a suivi la situation de près.


Alors qu’il devait enregistrer ses excuses, Serge Aurier aurait pris l’exercice à la légère selon nos confrères. Après trois premières prises ratées, le réalisateur a appelé le président de l’équipe pour lui faire part de la situation. Nasser Al-Khelaïfi aurait alors passé une soufflante à son latéral droit : « Tu resteras cinq heures s’il le faut mais tu vas faire ce qu’on te demande ! »

Matuidi appelé à la rescousse

Avec sa vidéo, Serge Aurier s’est logiquement mis à dos une partie du vestiaire et des cadres de l’équipe du Paris Saint-Germain. S’il s’est d’abord excusé publiquement, il aurait également appelé Blaise Matuidi à la rescousse, un de ses amis et coéquipiers. Le Français aurait alors plaidé sa cause. En zone mixte, le milieu de terrain a d’ailleurs rappelé la nécessité de réintégrer Serge Aurier dans l’effectif.



A Laurent Blanc de décider

L’Equipe explique que c’est désormais à Laurent Blanc de décider ce qu’il adviendra de Serge Aurier. En conférence de presse, l’entraîneur s’était montré beaucoup moins sévère envers son joueur : « Le temps fait son œuvre. » D’après France Football, le latéral aurait confié à ses proches qu’il restera encore quelques jours chez lui, avant de retrouver son équipe. Il pourrait même faire son retour dans le groupe avant le match retour contre Chelsea. Le Qatar devra confirmer la décision de Laurent Blanc.