PSG - Que doit faire Mamadou Sakho ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-06-03T17:28:00.000Z, mis à jour 2012-06-05T09:29:46.000Z

Mamadou Sakho, lui le symbole du PSG, lui le futur de l'Equipe de France... Mais pour l'heure, il est cantonné au banc du PSG et n'a pas été retenu pour l'Euro. Pour remédier à tout cela, doit-il rester et tenter de convaincre ses dirigeants ? Ou partir pour gagner du temps de jeu ?

Annoncé comme le remplaçant numéro 1 de la charnière Mexès/Rami en Equipe de France, c'est finalement à la télévision que Mamadou Sakho va suivre le prochain Euro. Enquête sur ses choix possibles pour retrouver son standing.



Bientôt un nouveau défenseur central au PSG ?


Le défenseur central brésilien du Milan AC, Thiago Silva, notamment, a été approché par les dirigeants du PSG... Ces derniers veulent une pointure, mais surtout un grand nom pour protéger la cage de Sirigu et ainsi aller chercher le titre que Montpellier a été chercher cette année. Dans ces conditions, Mamadou Sakho peut-il espérer un temps de jeu suffisant pour continuer à évoluer et ainsi revenir en Equipe de France ?



Partir pour mieux revenir ?


Rami, Koscielny, Kaboul... Ceux qui ont choisi l'exil pour grandir et intégrer durablement l'Equipe de France sont nombreux et ont plutôt bien réussi : est-ce une solution à envisager pour Sakho, via un prêt par exemple ? En France, Lyon pourrait être intéressé pour suppléer un Cris vieillissant ? A l'étranger, le récent champion d'Europe, Chelsea, peut-il déjà songer à l'après-Terry ? Ou l'Italie, pour s'aguerrir encore plus tactiquement au sein d'un championnat très rugueux ?



Une saison pas si catastrophique


Mais il peut aussi, finalement, choisir de rester au PSG, son bilan cette saison n'étant pas si catastrophique. Il a participé à 13 matchs sur 22 sous l'ère Kombouaré, pour 8 victoires, 3 défaites et 13 buts encaissés. Le bilan est moins convaincant avec Ancelotti à la tête du PSG (3 victoires et 5 nuls en 9 matchs de Ligue 1, 14 buts encaissés), ce qui a entrainé sa mise à l'écart, aussi bien en club qu'en sélection.



A seulement 22 ans, bien dans sa tête, Mamadou Sakho a tout pour réussir (physique, expérience, maturité, qualité technique), et partir pour partir peut être risqué... Il le sait, et à coup sûr sa décision sera plus que réfléchie.