PSG : Quelle fin de saison pour les Parisiens ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-04-14T13:14:00.000Z, mis à jour 2014-04-18T14:47:02.000Z

A cinq matches de la fin de saison en Ligue 1, le Paris-Saint Germain domine le championnat avec dix points d'avance sur le deuxième, Monaco. Les hommes de Laurent Blanc doivent également disputer la finale Coupe de la Ligue face à l'OL. En lice pour un doublé historique, le PSG peut-il tout perdre ? Nous vous l'expliquons avec trois scénarios.

Il y a quelques jours encore, beaucoup voyaient Paris aller titiller les grands d'Europe en Ligue des Champions, et, pourquoi pas, remporter la compétition. La victoire face à Lyon ne faisait aucun doute non plus, tant le jeu affiché par la bande à Verratti était léché. Pourtant, force est de constater aujourd'hui que pléthore de convictions se sont envolées aujourd'hui dans le club de la capitale. Laurent Blanc est-il toujours l'homme de la situation ? Quelle fin de saison pour le PSG ?

Le scénario Dream Bigger
C'est sans doute le scénario rêvé pour le président Nasser al-Khelaïfi, celui qui donnerait un peu plus de crédibilité à Laurent Blanc et qui accélèrerait sa prolongation de contrat. Si une grande équipe ne peut perdre deux fois de suite, elle n'a pas intérêt à enchaîner trois défaites non plus. Après ses deux revers, face à Chelsea et à l'OL, Paris se reprend. Edinson Cavani laisse de côté ses soucis personnels, et retrouve la forme qui l'a fait briller à Naples. Samedi prochain, en finale de la Coupe de la Ligue face à ces mêmes Lyonnais, le Matador se venge et inscrit un triplé qui fait taire ses détracteurs. Paris s'impose 4-0 et remporte la compétition.

Ensuite, pour la 34ème journée de Ligue 1, la bande à Matuidi étrille 4-0 Evian au Parc des Princes, avec des buts de Lavezzi, Pastore, et un doublé de Cavani. A Sochaux, Paris s'impose également. Lors des trois dernières journées, Zlatan Ibrahimovic fait son retour. Sa cuisse est guérie, et il en a profité pour se reposer. Il inscrit un doublé face à Rennes et un triplé à Lille. Contre Montpellier, Lucas y va de sa réalisation. Paris remporte ses trois derniers matches, et devient logiquement champion de France. Le club de la capitale réalise alors le premier doublé coupe-championnat de son histoire. Il bat également le record de points obtenus sur une saison détenu par l'OL (84 en 2005-2006), et le fait grimper à 94. Quant à Zlatan Ibrahimovic, il compte la bagatelle de 30 réalisations en L1 cette saison, et rejoint le club très fermé des joueurs ayant marqué plus de 30 fois deux saisons de suite. Laurent Blanc est prolongé.

Le scénario Richard Gasquet
En cette fin de saison, de grands espoirs sont placés dans le Paris-Saint Germain. Le club peut remporter la Ligue 1 et la Coupe de la Ligue. Mais comme Richard Gasquet, Paris ne va pas confirmer tout son potentiel. De manière assez logique, le PSG bat Evian, Sochaux et Rennes, et devient champion de France pour la deuxième fois de suite. En revanche, une ombre vient noircir le tableau. Lors de ses deux derniers matches de la saison, comme Richard Gasquet, le club francilien s'incline face aux « gros ». La bande à Zlatan, revenu de blessure, perd contre Lille, et se fait dominer par Montpellier.

En finale de la Coupe de la Ligue, Ibrahimovic n'est toujours pas revenu. Edinson Cavani évolue à la pointe de l'attaque. Aussi fantomatique qu'à Londres et à Lyon, il ne parvient pas à faire trembler les filets, une nouvelle fois gardés par un excellent Anthony Lopes. Lors de la séance de tirs au but, il loupe même le sien. Finalement, Paris s'incline lors de cette séance, et laisse le titre filer dans les mains lyonnaises. Suite à cet échec, Laurent Blanc n'est pas confirmé pour la saison prochaine.

Le scénario hollywoodien
Si les USA ont James Cameron et Marc Forster pour réaliser des films aux scénarios totalement improbables, la France a le PSG. Après avoir ultra-dominé la Ligue 1 jusqu'à la 32ème journée, le Paris-Saint Germain s'effondre. Zlatan Ibrahimovic aggrave sa blessure à l'entraînement et ne revient pas. Cavani part en Uruguay et ne donne plus de nouvelles. Laurent Blanc est contraint de titulariser Ongenda à la pointe de l'attaque. Paris continue sa série noire et enchaîne sa troisième défaite toutes compétitions confondues de la saison face à Evian, équipe qui l'avait déjà bousculé cette saison (défaite 2-0 le 4 décembre). Le club francilien parvient toutefois à relever la tête et s'impose à Sochaux. Ensuite, face à Rennes, le PSG ne parvient pas à arracher la victoire et est tenu en échec 1-1. La situation n'est pas meilleure à Lille, où Paris connaît sa quatrième défaite de la saison. Dans le même temps, Monaco gagne tous ses matches. A l'aube de la 38ème journée, le club de la capitale ne compte plus que deux points d'avance sur Monaco. Lors de cette dernière journée, Montpellier se rappelle au mauvais souvenir du PSG, et lui rejoue un sale tour en s'imposant 1-0, sur un but à la dernière seconde de M'baye Niang. Dans le même temps, les Monégasques s'imposent facilement contre Bordeaux. Paris laisse échapper le titre de champion de France.

En Coupe de la Ligue, le scénario est tout aussi catastrophique. Comme en Ligue 1, Lyon s'impose 1-0. A la fin de la saison, dépité, Nasser al-Kheaïfi limoge Laurent Blanc.