PSG-Guingamp : Les patrons sont bien là

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-05-08T20:32:00.000Z, mis à jour 2015-05-08T20:37:04.000Z

Portés par les cadres de l'équipe, le PSG a aligné une septième victoire consécutive en championnat face à Guingamp (6-0) et file tout droit vers le titre. Cavani (3), Ibrahimovic (2), Maxwell sont les buteurs du soir.

La créativité de Verratti, l'efficacité du duo Ibrahimovic-Cavani et l'autorité de Thiago Silva ont guidé le PSG lors de sa victoire face à Guingamp (6-0). Le train parisien lancé à grande vitesse en cette fin de saison va être difficile à arrêter.

Paris fonce vers le titre
Même si les champions en titre comptent ce soir un match en plus que l'OL, avant son déplacement à Caen demain, les trois points aisément empochés face à Guingamp adressent un message bien ferme et précis aux Lyonnais. Avec six points d'avance, à deux journées de la fin (trois pour l'OL), c'est un grand pas en avant vers le titre qui est effectué. A l'instar de Michel Der Zakarian, l'entraîneur nantais, défait à domicile le week-end dernier, beaucoup pensent que le PSG, quand ses stars sont à leur niveau, est inarrêtable. Ibra & Co ont en fait la démonstration ce vendredi soir.

Cavani, star d'un soir
Si cette victoire éclatante est avant tout une victoire collective, c'est aussi les joueurs de classe que l'on retiendra. Une fois n'est pas coutume (même si ce n'est pas si rare que ça), c'est à Cavani que l'on va adresser les premiers lauriers. C'est d'ailleurs lui qui s'est signalé le premier dans le match en reprenant un centre d'Aurier dès la troisième minute de jeu (1-0). Toujours aussi tranchant dans le jeu, il le fut également dans la finition. Sa reprise du gauche, sur son second but personnel, ou du droit, sur son troisième (premier triplé sous les couleurs du PSG), faisait état de sa confiance retrouvée. Le Parc l'en a chaudement félicité.

Les stars régalent sur la pelouse
Plus coutumiers du fait, Ibrahimovic, Verratti et Thiago Silva ont rayonné sur la partie. Une colonne vertébrale hors norme qui a fait régner l'ordre un peu partout sur la pelouse. Verratti a été incisif, créatif et décisif (pour Ibrahimovic, 18e, et Cavani, 70e). Ibrahimovic, double buteur (dont un penalty) et passeur, n'a pas fait que ça. Il a pris beaucoup de plaisir à se jouer de pâles joueurs bretons et cela s'est vu. Un de ses meilleurs matches cette saison en championnat. Thiago Silva, lui, a écopé quand il le fallait. Apparemment, il avait fait passer l'envie aux attaquants guingampais de trop s'aventurer dans sa zone. Là-aussi, cela s'est vu.

Place désormais au sprint final pour le PSG avec deux matches à jouer d'ici la fin de championnat. A Montpellier le 16 mai et au Parc des Princes face à Reims le 23 mai.