Dans l'actualité récente

PSG : Jallet n'est plus très confiant pour le titre

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-05-09T10:27:00.000Z, mis à jour 2012-05-09T10:30:21.000Z

A quatre jours de la réception de Rennes pour l'avant dernière journée de Ligue 1, Christophe Jallet a admis que la course au titre face à Montpellier se complique pour les Parisiens. Sans s'avouer vaincu, le latéral du PSG n'affiche pas le plus grand optimisme.

Distancé de trois points par le leader héraultais, Paris est dans l'obligation d'espérer un faux pas des hommes de René Girard pour accrocher un troisième titre de champion de France.




Auteur d'un retournement de situation à Valenciennes (3-4) dimanche dernier, le PSG attendait beaucoup de Rennes pour la réception de Montpellier. Malheureusement pour eux, les Bretons n'ont pas réussi à ralentir le club de Louis Nicollin qui conserve sa première place. Interrogé par le Parisien, Christophe Jallet a fait preuve de franchise « nos chances de finir premier s'amenuisent »




Pour sa dernière rencontre de la saison au Parc des Princes devant son public, le PSG affronte le Stade Rennais. Condamné à la victoire pour maintenir l'espoir, Jallet a conscience que cette confrontation ne sera pas évidente « je pense qu'ils viendront à Paris avec de grosses intentions. Ce sera un match hyper compliqué contre une équipe rennaise qu'on n'a pas l'habitude de battre ces dernières années » précise-t-il sur le site officiel du club. L'ancien Lorientais a raison puisque Paris n'a plus gagné à domicile contre Rennes depuis 5 ans (2 défaites, 2 nuls).




Tous les moyens sont bons pour attirer la chance en cette fin de saison à Paris. Alors que Mohamed Sissoko occupait les fonctions de capitaine depuis quelques matches, le Malien a donné le brassard à Christophe Jallet à Valenciennes « je crois qu'il était un peu dégouté car il restait sur deux matches sans victoire avec le brassard donc par superstition il a préféré me le laisser, car quand je l'ai, pour le moment ça se passe bien »


Décidément Louis Nicollin n'est pas le seul à vouloir conjurer les sorts pour l'obtention du titre.