PSG : Javier Pastore hérite finalement du numéro 10 de Zlatan Ibrahimovic

Voir le site Téléfoot

Javier Pastore et Edinson Cavani   PSG
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-07-25T10:41:58.903Z, mis à jour 2016-07-25T10:44:20.672Z

Un temps attribué à Marco Verratti après le départ de Zlatan Ibrahimovic, le numéro 10 sera finalement la propriété de Javier Pastore la saison prochaine au Paris Saint-Germain.

En quittant le PSG cet été, Zlatan Ibrahimovic avait fait part de ses dernières volontés. Le Suédois avait alors demandé à ce que son numéro, le 10, soit donné à Marco Verratti. Après avoir répondu à son désir, Unai Emery a finalement rebroussé chemin et décidé d’offrir le numéro 10 à Javier Pastore.

Pastore voulait le 10

Ce n’est qu’une histoire de numéro, mais la symbolique derrière vaut son pesant d’or. Au PSG, le numéro 10 a traversé les âges sur le dos des joueurs les plus prestigieux de l’histoire du club, comme Ronaldinho, Raï, Okocha et Ibrahimovic. Trouver le successeur du Suédois était alors une mission importante pour Nasser Al-Khelaïfi. Le président l’avait d’abord attribué à Marco Verratti sur les conseils de son ex-attaquant, avant de finalement le donner à Javier Pastore. Selon L’Equipe, l’Argentin aurait insisté en interne pour recevoir ce numéro, qui colle d’ailleurs plus à son style de jeu qu’à celui de Marco Verratti. L’Italien garde donc le 6.

Un premier match de numéro 10

Dimanche soir, le Paris Saint-Germain affrontait l’Inter Milan lors de l’International Champions Cup aux Etats-Unis. Javier Pastore a profité de l’occasion pour étrenner son numéro 10, même s’il n’a pas marqué. Le PSG s’est finalement imposé 3-1, après un doublé de Serge Aurier et un magnifique coup-franc de Layvin Kurzawa.

Le programme du PSG

Javier Pastore aura d’autres occasions de montrer son numéro 10 cet été. Le club de la capitale affrontera le Real Madrid jeudi dans l’International Champions Cup avant d’en découdre avec Leicester trois jours plus tard. Le samedi 6 août, la bande à Unai Emery débutera officiellement la saison avec le Trophée des Champions, face à l’OL.