PSG, Juventus, Barça... : les cinq choses à retenir du week-end

Voir le site Téléfoot

RTX3021T
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-10-16T07:13:29.838Z, mis à jour 2017-10-16T07:13:30.424Z

On fait le point sur les cinq faits marquants du week-end de football.

Il s’est encore passé beaucoup de choses ce week-end sur les pelouses européennes. On fait le point.

Le PSG fait le trou

Six points séparent désormais le PSG de Monaco, son dauphin et principal concurrent dans la course au titre. Car les Monégasques ont chuté à Lyon alors que les Parisiens se sont imposés, certes difficilement, à Dijon. C’est Thomas Meunier, déterminant en club comme en sélection, qui a offert la victoire au club de la capitale.

La Juventus a chuté chez elle

Rendez-vous compte : en Serie A, la Juventus Turin n’avait plus perdu chez elle depuis le 23 août 2017. Son invincibilité aura duré plus de deux ans - 38 victoires, 3 nul - et elle a pris fin face à la Lazio Rome à cause d’un doublé de Ciro Immobile. Cela fait les affaires de Naples, qui continue son début de saison parfait, et de l’Inter, qui a dominé l’AC Milan dans le derby milanais.

Le Barça a perdu ses premiers points

Auteur d’une entame idéale, le FC Barcelone a perdu ces premiers points de la saison et on pourra difficilement lui en vouloir vu que c’était lors d’un déplacement au Wanda Metropolitano. L’Atlético Madrid lui a mené la vie dure et a même marqué le premier par l'intermédiaire de Saul. Mais Suarez s’est arraché pour égaliser et ramener un point précieux.

Manchester City prend la tête

La Premier League s’est enfin trouvé un leader. Après un chassé-croisé entre les deux clubs de Manchester, City a profité du nul d’United à Anfield et de sa nouvelle démonstration face à Stoke City (7-2) pour s’asseoir sur le trône. Cette bonne nouvelle pour les Citizens s’est accompagnée de la défaite de Chelsea face à Crystal Palace.

Le Bayern se refait avec un carton

Jupp Heynckes n’a pas manqué son retour à la tête du Bayern Munich, qui s’est permis de corriger Fribourg à domicile sur le score de 5 à 0. « On attendait quelque chose de nous, joueurs, et nous l’avons fait. Nous n’avons pas réinventé le foot, mais l’équipe a bien fait son boulot » révèle Thomas Müller. Voilà les Bavarois revenus à deux points de Dortmund, qui a perdu face à Leipzig.