PSG : Kombouaré ne veut pas insister sur Pastore

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-19T13:02:00.000Z, mis à jour 2011-09-19T13:06:07.000Z

En quelques semaines (et quelques millions d'euros), Javier Pastore est devenu la grande star de la Ligue 1. Antoine Kombouaré, rappelle qu'il n'est pas tout seul au PSG et parle de Menez ou Gameiro.

Arrivé à Paris cet été pour 42 millions d'euros, Javier Pastore est devenu le joueur le plus cher de l'histoire du championnat de France. Ses premiers pas en Ligue 1 ont donc été très observés, et pour l'instant, l'argentin n'a pas déçu.

En déplacement à Annecy ce dimanche pour y affronter Evian Thonon Gaillard, le PSG pouvait accrocher une 4ème victoire d'affilée. Malheureusement, les parisiens ont été surpris par le promu, qui a même mené 2-0 à la 20ème minute, grâce à des buts de Jérôme Leroy (ancien parisien) et de Yannick Sagbo, sur penalty. Grâce à un nouvel éclair de Javier Pastore à la 43ème minute, puis un but opportuniste de Matthieu Bodmer sur corner (81ème), le PSG a su ramener un petit point précieux de Savoie.

Le PSG alignait d'entrée ce dimanche 6 joueurs arrivés l'été dernier dans la capitale. Ces nouveautés rendent difficile la mise en place d'une véritable maitrise collective, malgré des premiers résultats encourageants. Ce qui sauve Paris ? Le talent de ses joueurs offensifs, en témoigne le but de Pastore. Mais l'abondance de talents peut aussi nuire, et Nene, Ménez ou Gameiro ont eux multiplié les mauvais choix. En somme, Antoine Kombouaré doit désormais gérer de vrais problèmes de riche.

A l'issue du match, l'attention des journalistes se portait évidemment sur le meneur de jeu argentin. Blaise Matuidi a ainsi déclaré : « On sait qu'il est capable de tels gestes, mais c'est vrai qu'il nous bluffe à chaque match ». Son entraineur, lui, veut partager la lumière : « On a vu du grand Ménez, Gameiro a été très entreprenant, il ne lui a manqué que l'efficacité (...) Quand on pose le jeu, on a des joueurs capables de faire la différence. C'est pour ça qu'on ne doit jamais renoncer »

N'en déplaise aux médias, c'est en équipe que le PSG doit progresser, et c'est en équipe qu'il obtiendra des résultats. Et si l'attention se porte presque naturellement sur Javier Pastore, Antoine Kombouaré, lui, sait qu'une équipe comporte onze joueurs...