Dans l'actualité récente

PSG : Kombouaré sort de son silence

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-01-20T09:16:00.000Z, mis à jour 2012-01-20T09:22:00.000Z

Depuis son éviction du PSG, annoncé le 22 décembre dernier, Antoine Kombouaré ne s'était pas encore exprimé sur son aventure parisienne et cette fin prématurée. Dans un entretien pour l'Equipe et le Parisien, l'ancien défenseur du club revient sur son expérience.

Entre amertume et sentiment du devoir accompli, le coach Kanak n'a pas perdu son droit de parole.



Antoine Kombouaré y aura quand même cru. Conscient de sa position instable sur le banc parisien, il espérait quand même aller jusqu'au bout de la saison « Ma seule frustration, c'est de me dire que j'aurais pu devenir champion de France. Parce que Paris sera champion ». Dans cet entretien, il revient néanmoins sur sa rencontre en juin 2011 avec le prince héritier du Qatar à qui il déclara « je ne comprends pas pourquoi je suis encore là ».




Le parcours de Kombouaré lors de la première partie de la saison se résume également à ses relations délicates avec Leonardo. L'arrivée du nouveau directeur sportif du PSG a limité les prérogatives du Kanak. S'il estime de pas avoir été « affaibli » par le Brésilien, l'ancien entraineur de Valenciennes admet qu'un cap fut franchi après le match nul en championnat à Chaban-Delmas « Avec Leonardo, on ne travaillait plus ensemble depuis le match contre Bordeaux. Les deux derniers mois j'ai travaillé seul. ».




Son remplacement médiatique sur le banc par Carlo Ancelotti n'a pas été évident à accepter même s'il reconnait qu'il aurait été « véxé » si Claude Makelele avait pris sa place : « Mais avec Ancelotti, qu'est-ce que voulez que je dise ? [...]Attention, je ne suis pas moins bon ». Heureux de pouvoir se dire qu'il a « la chance de laisser une marque, une empreinte » au sein du PSG, le Kanak a été touché par les messages de soutien de ses collègues.


Ce retour sur la scène médiatique d'Antoine Kombouaré s'accompagne également d'une volonté de retrouver une place d'entraineur dès l'été prochain.