PSG - Kurzawa : "Mon choix était fait"

Voir le site Téléfoot

Téléfoot - Kurzawa : 'Paris peut gagner la Ligue des champions'
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-08-30T09:03:50.901Z, mis à jour 2015-08-30T18:56:10.121Z

Layvin Kurzawa aurait signé à Paris même si Monaco s'était qualifié pour la Ligue des Champions. Pour le défenseur, c'est un choix logique qui le remplit de bonheur.

Layvin Kurzawa est l’une des nouvelles recrues du PSG. Chargé de suppléer Maxwell sur le côté gauche de la défense, il pallie le départ de Lucas Digne à l’AS Rome. Les dirigeants qatari ont investi 24 millions d’euros pour s’attacher l’arrière de 22 ans, formé à Monaco. Au micro de Téléfoot, il s’est confié sur son choix et ses ambitions.

"Ce n’est que du bonheur"
Layvin Kurzawa n’a visiblement pas hésité longtemps avant de parapher son contrat le liant au PSG. Sa décision a notamment été motivée par l’effectif du club de la capitale, "Quand on a des joueurs comme ça, c’est que du bonheur. Ca va être un régal à l’entraînement, un régal en match, un régal dans le vestiaire…" Visiblement, le défenseur est très heureux.

"Mon choix était fait"
Layvin Kurzawa serait-il resté si Monaco s’était qualifié pour la Ligue des Champions ? "Mon choix était fait " confie le principal intéressé. L’accord avait même été trouvé avant le match retour face à Valence. Il pouvait d’ailleurs ne pas jouer cette rencontre mais il voulait aider son club formateur. Un très beau geste en forme de remerciement.

"C’est une concurrence qui va me faire progresser "
Layvin Kurzawa sait qu’il va devoir batailler pour s’imposer au PSG. Face à lui se dresse Maxwell, titulaire indiscutable. Mais cela n’a pas l’air de l’effrayer outre mesure, "C’est une concurrence qui va me faire progresser. Si j’ai fait ce choix-là, c’est que j’ai bien réfléchi avant. Pour moi c’est le choix parfait." Il n’a pas peur non plus d’affirmer ses ambitions : remporter la Ligue des Champions, "C’est ce que tout le monde veut à Paris", et devenir indiscutable en Bleu. Son avis sur le Real Madrid, futur adversaire de groupe dans la compétition européenne ? "Faut pas avoir peur de ces matches-là, au contraire. On est Paris." Une chose est sûre : Kurzawa est déjà Paris, sans avoir joué un seul match.