PSG : Kurzawa vs Digne : qui est le meilleur ?

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-08-21T16:16:17.438Z, mis à jour 2015-08-21T16:16:22.422Z

Encore incertain, le transfert de Layvin Kurzawa au Paris-SG est néanmoins dans l'air. Remplacera t-il avantageusement Lucas Digne dans le couloir droit de l'équipe parisienne ? A priori, oui.

Alors que la Roma s'impatiente des tergiversations parisiennes concernant Lucas Digne et Layvin Kurzawa, il est encore temps de se frotter au jeu des comparaisons.

Kurzawa porté sur l'offensive

Depuis leurs premiers matchs en Ligue 1 (en 2011-2012 pour Digne et 2013-2014 pour Monaco), les deux latéraux se sont affirmés comme de très bons contre-attaquants. Mais dans ce domaine, le Monégasque se montre beaucoup plus tranchant. En plus d'une bonne qualité de centre, Kurzawa marque davantage de buts. Il n'hésite pas à se projeter, aime dribbler et prendre les espaces. En 74 matches de Ligue 1, le Monégasque a inscrit six  buts quand le Parisien n'a jamais ouvert son compteur depuis son arrivée au PSG (3 buts inscrits quand il évoluait à Lille). 

Digne assure ses arrières

Si Kurzawa débarque à Paris, c'est dans le secteur défensif que seront scrutées ces éventuelles failles. C’est un peu la contrepartie de ses envolées offensives. Des deux hommes, il est celui qui laisse le plus d’espaces dans son dos et "oublie" le plus facilement le replacement défensif. Bien qu'offensif lui aussi, Digne affiche une rigueur supérieure, une âme de défenseur plus marquée : l’ancien Lillois est un arrière gauche né, Kurzawa est un ailier gauche aligné en défense. Avec les risques que cela comporte.

Côté expérience, y'a pas photo

Si le staff du PSG mise Kurzawa, c'est qu'il considère que le Monégasque apporte davantage de garanties que l'ancien Lillois, trop souvent barré par Maxwell ldepuis son arrivée à Paris. Du coup, quand ce dernier dispute 15 rencontres la saison passée en championnat, son homologue de l'ASM en compte quasiment le double (27). Une assiduité qui s'ajoute à l'expérience européenne supérieure du joueur monégasque. L'an passée, il a vécu une belle campagne de Ligue des champions (élimination en 1/4). Le Parisien n'a vécu celle de ses coéquipiers que par procuration depuis le banc de touche.


Kurzawa est aussi davantage chambreur que Digne. A voir ci-dessous :