PSG : L'avertissement d'Emery à Ben Arfa

Voir le site Téléfoot

Hatem Ben Arfa - PSG
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-09-07T10:37:07.461Z, mis à jour 2016-09-07T10:40:11.486Z

L'entraîneur parisien demande à son joueur de travailler plus s'il veut jouer plus régulièrement et plus longtemps en match.

Son temps de jeu a été rare. Ses fulgurances limitées. Et son début de saison mitigé. Recruté par le PSG après son année niçoise exceptionnelle, Hatem Ben Arfa n’a pas beaucoup joué. Invité de RMC, Unai Emery a justifié ses choix.

Travailler plus !

« Il a joué tous les matchs pour l’instant, a expliqué l’entraîneur dans Team Duga, l’émission animée par Christophe Dugarry.  Plus ou moins, mais il a joué à chaque fois. » Puis le coach basque adresse un avertissement au joueur de 29 ans. «  Je lui ai dit : Travaille pour t’améliorer. Parce que si tu joues bien dix minutes, la prochaine fois, tu joueras vingt minutes. Et ainsi de suite. C’est le processus. Son temps de jeu a été juste lors de ce début de saison. Il doit travailler plus et il a une bonne mentalité pour ça. »

Une consigne que devra assimiler le joueur français s’il veut jouer plus souvent et pourquoi pas contester la hiérarchie installée par Emery dans un secteur très concurrentiel. Il avait déjà averti l'ancien lyonnais en août avant le début de championnat. L’entraîneur a profité de cet entretien pour faire un point sur le début de saison parisien.

Pas un bon match contre Monaco

« Lors des premiers matchs, l’équipe a bien joué, mais je crois qu’il y a encore beaucoup de choses à améliorer […] Notre jeu offensif a été très bon. Nous avons beaucoup attaqué, nous avons eu beaucoup d’occasions. Mais au niveau de l’équilibre défensif, on peut s’améliorer. Après, le match de Monaco (match perdu 3-1 en Principauté, Ndlr), c’était le premier match important à l’extérieur, contre une équipe qui a fait de bons matchs en barrages de la Ligue des champions. Nous n’avons pas fait un bon match », reconnaît l’entraîneur pointant du doigt un manque d’équilibre et une mauvaise discipline tactique.

La Ligue des Champions, un long chemin

Malgré une cinquième place, le technicien se veut « très optimiste pour le futur ». « L’objectif pour moi, c’est gagner le prochain match. Gagner la Ligue des champions, c’est beaucoup de chemin, de lutte. Je veux déjà améliorer l’équipe et commencer par gagner notre premier match de la Ligue des champions », signale-t-il. Rendez-vous le 13 septembre contre Arsenal.