PSG : Laurent Blanc évoque son avenir et celui de Zlatan Ibrahimovic

Voir le site Téléfoot

Laurent Blanc félicite Zlatan Ibrahimovic lors du matc PSG-VA
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-10-15T14:55:21.200Z, mis à jour 2015-10-15T14:56:44.845Z

Dans une grande interview à la Gazzetta dello Sport, Laurent Blanc, l'entraîneur du PSG, a abordé son avenir et celui d'Ibrahimovic dans le club parisien.

Parfaitement bilingue puisqu'il a joué au Napoli (1991-1992) et à l'Inter Milan (1999-2001) au cours de sa carrière, Laurent Blanc a accordé une interview à Alessandro Grandesso, journaliste à la Gazzetta dello Sport. L'entraîneur du PSG y évoque son avenir et celui de Zlatan Ibrahimovic.

Un nouvel horizon pour Ibra ?

Dans l'entretien, Grandesso a interrogé Laurent Blanc au sujet de l'avenir de Zlatan Ibrahimovic qui arrive en fin de contrat l'été prochain. L'entraîneur évoque l'hypothèse d'un départ : "Le risque existe aussi parce que son futur vous excite, vous les journalistes. Le Milan, la MLS, etc… L'important, c'est que la situation soit claire entre lui et le club. Ibra a été fondamental pour le développement du projet du PSG, mais peut-être qu'à 34 ans lui aussi a envie de découvrir de nouveaux horizons. On décidera un peu plus tard ce qu'il faut faire."

Blanc : "En Italie, tout me plait"

Le journaliste demande ensuite ce qu'il pense des rumeurs incessantes qui font de José Mourinho le prochain entraîneur du PSG. Mais cela ne dérange le Champion du monde 1998 : "Cela ne m'affecte pas. Cela fait partie du métier. C'est le prix à payer si tu veux entraîner à ce niveau."

Également en fin de contrat l'été prochain comme Ibrahimovic, Laurent Blanc aborde même les projets qui pourraient lui faire quitter le PSG : "En Italie, tout me plait, du football à la culture. La Serie A est en train de voir le bout du tunnel, avec des projets sérieux, comme la montre la finale de Ligue des Champions bien méritée de la Juve. Autant les bianconeri que la Roma peuvent encore jouer les trouble-fêtes cette année. Et je note avec plaisir la progression de l'Inter et du Napoli. Au-delà de l'Italie, j'aime aussi beaucoup l'Espagne."

[VIDEO] PSG-Chelsea, la victoire tactique de Laurent Blanc