PSG : Laurent Blanc rappelle à son ex-club qu'il lui doit le respect

Voir le site Téléfoot

error
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-09-26T14:15:46.267Z, mis à jour 2016-09-26T14:35:18.230Z

Depuis son départ du PSG, Laurent Blanc a essuyé quelques critiques qui lui ont échauffé les oreilles. Il a rappelé à son ancien club qu'il doit respecter une clause de non-dénigrement.

Limogé par le PSG fin juin, Laurent Blanc a pris un peu de recul avec le monde du football. L'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football ne s'est pas exprimé depuis et voudrait, selon son entourage, prendre une année de repos avant d'envisager de retrouver un club ou une équipe à coacher. Mais le champion du monde 1998 et d'Europe 2000 a tout de même joint la direction du PSG dernièrement pour se plaindre.

Blanc en a assez

Depuis l'arrivée d'Unai Emery sur le banc parisien, plusieurs joueurs du PSG se sont montrés très élogieux à l'égard du coach espagnol, tout en envoyant des petites piques contre leur ancien entraîneur. Il a notamment été question de comparaisons sur les tactiques, les rapports humains, les entraînements, les analyses vidéo... Au fur et à mesure, l'accumulation de ces déclarations a fini par irriter Laurent Blanc.

Un contrat à faire respecter

Le Cénévol a donc contacté la direction du PSG pour rappeler qu'un pacte de non-agression a été convenu entre les deux parties lorsque Blanc a été limogé le 27 juin dernier après trois années de collaboration ponctuées de trois titres de champions de France, trois Trophées des champions, trois Coupes de la Ligue et deux Coupes de France). Cette clause fonctionne dans les deux sens : aucun membre du PSG ne doit publiquement dénigrer l'ancien entraîneur, et vice versa. Le message est semble-t-il passer : récemment, aucun joueur, dirigeant ou membre du staff parisien n'a égratigné Laurent Blanc. Peut-être que les difficultés que rencontre Unai Emery avec sa nouvelle équipe ont attiré les regards ailleurs que sur le "Président" Blanc.