PSG : Laurent Blanc est-il toujours l'homme de la situation ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-04-16T10:43:00.000Z, mis à jour 2015-04-16T11:00:39.000Z

Souvent critiqué depuis son arrivée, Laurent Blanc est un entraîneur qui fait gagner des titres au PSG. Il semble néanmoins juste pour faire progresser Paris en Ligue des Champions. Est-il toujours l'homme qu'il faut au Paris-Saint Germain ?

Mercredi soir, le Paris-Saint Germain a été atomisé par le FC Barcelone 3-1 en quart de finale aller de la Ligue des Champions. La faute en partie à l'entraîneur, Laurent Blanc, qui aurait pu aborder la rencontre d'une autre façon et tenter quelque chose. En conférence de presse, le Président est apparu assez dépité et dépourvu d'idées pour renverser la vapeur au match retour, répondant à un journaliste : « Si vous avez des idées, je suis preneur. » Avec Laurent Blanc, le PSG peut-il espérer un titre sur la scène européenne ?

Laurent Blanc, un bon entraîneur... en France
C'est indéniable, Laurent Blanc est un bon entraîneur. Son palmarès parle d'ailleurs pour lui : champion de France avec Bordeaux en 2009 puis avec Paris en 2014, triple vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2009, 2014 et 2015, et quadruple vainqueur du Trophée des Champions (2008, 2009, 2013, 2014). En revanche, sur la scène européenne, c'est le néant. Quand on sait que Paris souhaite remporter la Ligue des Champions et rivaliser avec les plus grandes équipes, Laurent Blanc fait quelque peu office d'intrus sur le banc de l'équipe. Au Real Madrid, Carlo Ancelotti est l'entraîneur. Il possède deux Ligue des Champions au compteur. Au Bayern, Pep Guardiola en a gagnés autant. Diego Simeone a remporté la Ligue Europa à l'Atlético. Seul Luis Enrique fait figure d'exception parmi les cadors.

La défaite contre le Barça, révélatrice du manque d'idées de Blanc
Depuis son arrivée au Paris-Saint Germain en 2013, Laurent Blanc s'est entêté à jouer quasiment tout le temps avec le même schéma de jeu, son fameux 4-3-3. Et on s'est très vite rendu compte que l'entraîneur ne parvenait pas à trouver de solutions lorsque l'adversaire pose problème à Paris. L'exemple le plus parlant est certainement le milieu de terrain qu'il aligne mercredi soir contre le FC Barcelone.

Marco Verratti et Thiago Motta ne peuvent pas disputer la rencontre. Que fait alors Laurent Blanc ? Il décide une nouvelle fois de reconduire son 4-3-3, en remplaçant homme pour homme les absents. Cabaye remplace Motta, quand Verratti cède sa place à Rabiot. En faisant cela, il condamne l'équipe à perdre en qualité. L'ultime fois où l'entraîneur avait aligné le milieu de terrain Cabaye-Matuidi-Rabiot, le PSG s'était incliné 4-2 face à Bastia. Pourquoi retenter le coup contre une équipe comme le FC Barcelone ?

Hermel : "Pourquoi le PSG ne peut pas faire avec l'envie, la foi, le cœur comme le Celta? C'est une question de management" #AfterFoot #RMC

— اَل�حَسَنَ (@CargLass__) 15 Avril 2015

Dans l'histoire récente de la Ligue des Champions, on se rend compte que toutes les équipes qui ont battu le Barça ont tenté quelque chose. En 2012 par exemple, quand Chelsea élimine les Catalans en demi-finale, Roberto Di Matteo tente un véritable coup de poker en mettant une équipe ultra défensive. Quant à Laurent Blanc, il s'est contenté de reproduire son système de jeu habituel. Une manière de jouer efficace contre les équipes de Ligue 1, mais beaucoup moins face à des cadors européens. Le PSG ne sait jouer que d'une façon, et est incapable de trouver la clé face à une équipe qui le bouge. Contre le Barça, le Cévenol aurait pu tenter un système beaucoup plus défensif, et réellement jouer en contres. Il aurait aussi pu tenter un fort pressing, technique qui déstabilise habituellement le Barça. Là, il n'a pas été assez défensif pour jouer en contres, et pas assez haut pour instaurer le pressing. Il s'est contenté de laisser jouer les Barcelonnais.

Avec beaucoup de hargne, Séville, Malaga et le Celta Vigo ont posé problème aux Catalans cette saison. Pourquoi, mercredi soir, les Parisiens étaient-ils si amorphes face à Messi et consorts ? Laurent Blanc parvient-il à motiver suffisamment ses joueurs ? Qu'aurait fait ce PSG avec une mentalité de tueur inculquée par un entraîneur comme Diego Simeone ?

La série des blessures continue
Depuis quelques semaines, le Paris-Saint Germain connait une série de blessés impressionnante. Cette saison, Thiago Silva, David Luiz, Motta, Cabaye, Lucas, Pastore, Cavani et Ibrahimovic se sont blessés. La préparation estivale a-t-elle été au niveau ? Si beaucoup de ces joueurs ont disputé la Coupe du Monde, qu'en est-il des footballeurs du Barça, du Real Madrid ou du Bayern Munich ?

Fred Hermel : "C'est plus dur pour le Barca de jouer contre le Celta, Malaga et Séville que conte le PSG à cause de l'intensité de la Liga"

— اَل�حَسَنَ (@CargLass__) 15 Avril 2015

Très bon entraîneur en France, capable de remporter la totalité des titres nationaux, Laurent Blanc n'est clairement pas l'homme de la situation en Coupe d'Europe. Si Nasser Al-Khelaïfi veut soulever la Ligue des Champions, il devra probablement se séparer du Président.