PSG - Laurent Blanc : "Il y a une volonté commune de prolonger"

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-11-21T09:10:07.564Z, mis à jour 2015-11-21T10:08:36.646Z

L'entraîneur du double champion de France en titre a confirmé que les négociations avec les dirigeants qataris avaient été entamées pour continuer l'aventure dans la capitale française.

L'information avait déjà émergé il y a quelques jours dans le journal Le Parisien. Alors qu'il a entamé sa troisième saison avec le Paris Saint-Germain, Laurent Blanc pourrait bien prolonger son bail, qui expire en juin 2016, au sein du club de la capitale. Le principal intéressé l'a ouvertement évoqué en conférence de presse ce vendredi.

Ligue 1 : Paris, l'ombre de Ronaldo


Blanc : « C'est le club qui m'a appelé pour discuter »

« On est en train de discuter pour éventuellement prolonger le contrat. Il y a une négociation mais pas encore de décision prise », a lâché l'ex-sélectionneur des Bleus qui a fêté ses 50 ans le 19 novembre dernier. Avant de préciser avec le sourire : « On discute, c'est déjà bien. Cela veut dire qu'il y a une volonté commune de prolonger (…) C'est le club qui m'a appelé pour discuter, ce n'est pas ma sollicitation. C'est une bonne chose ».


Une prolongation actée fin 2015 ?

Pour rappel, d'après nos confrères du Parisien, Olivier Létang, le directeur sportif du PSG, et Jean-Pierre Bernès, l'agent de Laurent Blanc, sont entrés en contact en octobre dernier et l'officialisation de cette prolongation pourrait bien avoir lieu d'ici la fin de l'année 2015. L'ex-entraîneur des Girondins de Bordeaux aurait gagné du crédit auprès de ses dirigeants avec notamment un inédit quadruplé la saison passé mais également vis-à-vis de ses joueurs qui « adoreraient le jeu de possession qu'il prône ».


L'objectif ? Le dernier carré de la Ligue des champions

Nul doute que les compliments de Cristiano Ronaldo glissés à l'oreille de Laurent Blanc lors du dernier match du PSG à Madrid ont également renforcé la décision prise par Nasser Al-Khelaïfi et les dirigeants qataris de continuer l'aventure avec celui qui va tenter de franchir - enfin - le cap des quarts de finale de la Ligue des champions avec le club de la capitale.

MyTELEFOOT - Les Mythos parodient Laurent Blanc et Didier Deschamps (mai 2015)


D'ailleurs, le champion du monde 1998 ne s'est pas caché : atteindre au moins les demi-finales de la Ligue des champions et de remporter un 4e titre de champion de France consécutif, « ce sont nos deux objectifs majeurs (...) Les coupes (nationales), cette saison, ce n'en est pas un. Mais cela ne veut pas dire qu'on ne va pas les jouer à fond ». Le message est passé.