Dans l'actualité récente

PSG : Ce que la Ligue 1 pense de Javier Pastore

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-06T08:42:00.000Z, mis à jour 2011-08-06T08:42:00.000Z

L'arrivée de Javier Pastore au PSG pour un montant record fait (évidemment) beaucoup parler d'elle. Mais justement, que pensent les acteurs de la Ligue 1 du transfert marquant de ce mercato ?

Le PSG a donc dépensé 43 millions d'euros, soit la plus grosse indemnité de transfert de l'histoire du championnat de France (la somme équivaut à 300 millions de Francs), pour un jeune argentin de 22 ans. Un choix contestable ou une opportunité unique ?

En plus de Salvatore Sirigu, qui jouait avec lui à Palerme, Jérémy Menez a lui croisé Pastore en Serie A : « Il a de la qualité, il est bon techniquement et dans ses passes(...) Comme nous, il a encore plein de progrès à faire mais il a vraiment de la qualité ». Kévin Gameiro, forcément, le connait moins : « C'est un très bon joueur, qui donne de très bons ballons. Il faudra créer des automatismes car cela ne vient pas tout seul ». Avant d'avouer : « Pour tout vous dire, je ne l'ai jamais vu jouer donc on verra bien » (RMC).


On a déjà évoqué les doutes émis par José Anigo, que l'on ne peut soupçonner d'être objectif sur le sujet. Même son de cloche chez un autre « ennemi », Bernard Lacombe : « C'est un bon joueur, mais 42 millions, c'est démesuré. Ce n'est pas Messi, ce n'est pas Iniesta, ce n'est pas Rai du PSG, ce n'est pas Juninho de chez nous »(RTL). Le discret Jean Fernandez met en garde : « Mais mettre autant d'argent sur un jeune joueur même s'il est très fort... (...) Il faudra être très solide car la pression psychologique de coûter 43 millions sera très grande » (RMC).



Ancienne gloire du championnat, et plus précisément de Saint-Etienne, Oswaldo Piazza a donné son avis sur son compatriote. Et l'a comparé pour France Football à un numéro 10 qu'il a croisé dans le Forez : « Je pense que le PSG a fait une bonne affaire (...) C'est un joueur différent, comme on n'en voit plus tellement La vitesse n'est pas sa qualité, mais il sait prendre une décision rapidement pour mettre le ballon où il le veut. Il me rappelle beaucoup Michel Platini en ce sens-là (...)Sa marge de progression est énorme ».


Peu importe maintenant que Pastore fasse l'unanimité ou non. C'est sur le terrain, et sur le terrain uniquement, qu'il pourra montrer qu'il vaut, ou pas, la somme astronomique investie.