Dans l'actualité récente

PSG : la Ligue 1 s'incline devant Javier Pastore

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-27T09:21:00.000Z, mis à jour 2011-09-27T09:27:27.000Z

Le PSG a battu Montpellier samedi soir 3 buts à 0, grâce notamment à un doublé de Javier Pastore. Toute la Ligue 1 s'incline aujourd'hui devant l'argentin, arraché à Palerme pour 42 millions d'euros.

Il a été sans aucun doute la tête d'affiche du mercato estival : acheté pour 42 millions d'euros ( !) à Palerme, Javier Pastore devait être la star que le championnat de France attend depuis trop longtemps. Et il n'a pas déçu.

Samedi soir, le PSG visitait le Montpellier Hérault dans son stade de la Mosson pour y passer un premier test face à une équipe en forme. Le résultat est sans appel : 0-3 (pour Paris donc), grâce à un but de Kévin Gameiro et un doublé de Javier Pastore. Si le gardien Montpelliérain Geoffrey Jourdren a déjà été plus inspiré, les faits sont là : Javier Pastore est décisif (il a marqué 4 buts et délivré 2 passes décisives en 6 matches de Ligue1) et commence à justifier son prix record.

L'entraineur du PSG a évoqué son prodige sur M6 : « Je suis très favorablement surpris. Ce que j'attends de lui, c'est qu'il confirme sur la durée mais pour le moment, il a mis la barre très haute ». Son adversaire samedi, Younes Belhanda, s'incline : « C'est beau de voir un joueur de classe mondiale comme lui, Mais c'est aussi très agaçant, car tu n'arrives jamais à l'arrêter». Michel Platini lui-même l'a encensé dans la Gazzeta dello Sport : « Il me rappelle beaucoup Zidane dans sa façon de partir du milieu de terrain, de porter la balle et d'aller droit vers la surface ».


Malgré la cascade de compliments, le principal intéressé ne s'enflamme pas. Il a ainsi déclaré après le match de Montpellier : « Je ne sais pas si j'ai joué aussi bien que ça (...) C'est facile vu les coéquipiers que j'ai autour de moi ». Avec un objectif en vue : « C'est un championnat qui me plaît énormément et j'ai l'impression que ça se ressent sur le terrain. La semaine prochaine, on a un match difficile à jouer face à un autre grand club du championnat, Lyon. On va s'efforcer d'offrir du spectacle au public du Parc des Princes, et j'espère qu'on pourra l'emporter ».

Le Paris Saint-Germain accueillera l'Olympique Lyonnais dimanche prochain, à 21h. Avec comme enjeu la tête du championnat, et un ascendant psychologique certain pour les 2 équipes en forme de ce début de saison.