PSG : Lo Celso vient pour « jouer et remporter un titre »

Voir le site Téléfoot

76319
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-12-25T17:25:13.051Z, mis à jour 2016-12-25T17:26:49.006Z

Julian Draxler ne sera pas le seul visage du PSG après la trêve hivernale. Un certain Giovani Lo Celso, signé cet été, débarque aussi dans la capitale.

Si les supporters du PSG n’ont d’yeux que pour Julian Draxler depuis quelques jours, ils auraient tort d’oublier qu’un certain Giovani Lo Celso arrive dans la capitale. Et avec des ambitions élevées qui plus est.

Un 10 argentin

Giovani Lo Celso, fils de Juan Lo Celso, qui jouait avec le père d’Angel Di Maria, tout un symbole, est un joueur du PSG depuis juillet. Mais le club de la capitale avait accepté de le prêter à Rosario Central jusque décembre. Il est donc désormais prêt à enfiler le maillot du champion de France en titre et son profil de pur numéro 10 au toucher de velours pourrait bel et bien avoir un impact positif sur le jeu des Parisiens, auteurs d’une première moitié de saison décevante. A Paris, il retrouvera donc Di Maria, formé comme lui à Rosario Central, mais aussi plusieurs membres de sa famille, qui ont décidé de l’accompagner.

« Mes objectifs, c'est de jouer chaque minute et de remporter un titre avec ce grand club »

Dans les colonnes du Parisien, Giovani Lo Celso a partagé ses ambitions, logiquement très élevées, « Mes objectifs, c'est de jouer chaque minute et de remporter un titre avec ce grand club ». Mais son père, qui est également son agent, l’a prévenu, « Il y a une sacrée concurrence au PSG, il le sait. Il va travailler dur pour gagner sa place ». Vu le rendement du PSG à l’heure actuelle, il devrait avoir sa chance. À lui de la saisir pour se faire une place.

« Une grande carrière »

Dans tous les cas, Giovani Lo Celso, 20 ans, ne manque pas de soutien. Gonzalo Belloso, ancien dirigeant de Rosario Central, note par exemple, « C'est un joueur très élégant, un numéro 10 à l'ancienne, gaucher, très bon techniquement, il a tout pour réussir dans le football français. Il va faire une grande carrière. C'est bien qu'il passe par le football français, il va s'aguerrir. Jouer au PSG, c'est pas facile, avec les joueurs qu'il y a. Il devra s'adapter, tranquillement, sans se presser. Une fois qu'il se sera imposé, il aura sa chance en sélection. » D’abord le PSG, ensuite l’Argentine.