Le PSG loupe le coche après son nul à Monaco

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-03-01T22:09:00.000Z, mis à jour 2015-03-01T22:14:24.000Z

Le PSG et l'AS Monaco se sont séparés par un match nul en clôture de la 27ème journée. Encore une fois, le club de la capitale ne sera pas leader, alors que la première place lui tendait les bras.

C'est à croire que le PSG ne veut pas (encore) de la première place. Alors qu'il avait l'occasion de la prendre suite à la défaite de Lyon à Lille, le club de la capitale a signé un piètre nul face, il est vrai, à la meilleure défense du Championnat. L'ASM, qu'on aurait cru transcendé après sa victoire à Arsenal en Ligue des Champions, ne s'est jamais donné les moyens de gagner.

15 minutes de battement
Le PSG a mis du temps à rentrer dans la rencontre et Monaco n'aura donné l'illusion qu'un petit quart d'heure, le temps qu'il a fallu aux hommes de Laurent Blanc pour prendre l'ascendant sur le jeu. Sans se créer trop d'actions franches non plus, les Parisiens ont su se montrer dangereux sous les bonnes impulsions de Pastore. Malheureusement, Cavani et Lavezzi étaient dans un soir sans et le dernier geste n'était pas là, surtout pour Pocho. Le PSG aurait sans doute mérité d'ouvrir la marque avant la pause mais il y avait, encore une fois, une forteresse devant la cage de Subasic, avec un Toulalan repositionné en défense centrale.

Il manquait peut-être Zlatan
Privé de la star Zlatan Ibrahimovic, le PSG est revenu avec des intentions un peu meilleures en seconde période. Toujours avec Pastore à la baguette, l'équipe de Laurent Blanc a davantage mis la pression sur la défense monégasque. Ce n'était pas encore suffisant pour faire basculer un choc finalement pauvre en occasions franches. A ce sujet, Monaco, sans Berbatov au coup d'envoi, n'a strictement rien montré, à l'exception d'une frappe de Moutinho sur Sirigu. On a vu les troupes de Jardim beaucoup plus entreprenantes à Londres.

A un petit point de Lyon
De fait, le PSG, qui n'a jamais battu Monaco sous l'ère Qatari, ne sera pas leader à l'issue de la 27ème journée. C'est donc une sacrée occasion manquée pour les coéquipiers de Thiago Silva, désormais à une longueur de l'Olympique Lyonnais. Pour l'ASM, ce nul n'est pas pour l'arranger non plus puisqu'ils pointent toujours à six points de Marseille avec, certes, un match en moins.