PSG, Manchester, Bayern, Amiens,… : les cinq choses à retenir du week-end

Voir le site Téléfoot

RTX3GOTB
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-10-01T22:03:48.790Z, mis à jour 2017-10-01T22:04:05.870Z

Que s'est-il passé sur les pelouses européennes de football ces deux derniers jours ?

Quels ont été les événements marquants du week-end sur les pelouses ? On fait le point.

La tragédie à Amiens

On n'aurait préféré ne jamais voir ça mais, hélas, durant le match entre Lille et Amiens, la tragédie a frappé au moment de l'ouverture du score lillois. La barrière de la tribune des supporters nordistes a lâché et plusieurs personnes sont tombées de haut. En attendant les résultats de l'enquête, toutes nos pensées vont aux victimes (29 blessés, dont 5 graves).

Le PSG, c'est football champagne

Il y avait encore deux équipes invaincues avant la 8e journée de Ligue 1. Il n'y en a plus qu'une seule : le PSG. Non content d'avoir corrigé le Bayern Munich cette semaine en Ligue des Champions, le club de la capitale s'est permis d'étriller Bordeaux sur un score de tennis (6-2). Un calvaire pour les Girondins sachant que tous les éléments offensifs du PSG y ont participé, de Neymar (2 buts, 1 passe) à Cavani (1 but), en passant par Mbappé (1 but, 1 passe) et Draxler (1 but, 1 passe). Ecrasant.

Manchester et les autres

On a comme l'impression de se répéter toutes les semaines et ce n'est pas qu'une impression. Car, chaque week-end, Manchester United et Manchester City s'affirment comme les deux prétendants à la couronne anglaise. Ce qui est encore un peu plus vrai pour les Citizens, qui sont allés s'imposer à Chelsea (1-0). Les Red Devils, eux, n'ont pas eu à forcer leur talent pour battre Crystal Palace (4-0). C'est quand le derby ?

Le Bayern ne va pas mieux

Carlo Ancelotti a été remercié mais cela n'a pas empêché le Bayern Munich de subir une nouvelle déconvenue en championnat. Willy Sagnol, entraineur intérimaire, n'a pas fait de miracle et les cadres bavarois ont mené 2 à 0 avant de se faire égaliser par les joueurs du Hertha Berlin. Dortmund est à cinq points et la trêve internationale tombe à pic.

Naples patron de Serie A

On n'avait oublié qu'il y avait d'autres équipes que la Juventus Turin en Serie A. Et un rapide coup d'œil sur le classement laisse donc apparaître le nom de Naples, seul en tête. Le Napoli, auteur d'un début parfait (7 sur 7) et prolifique (25 buts marqués), a profité du nul concédé par la Vieille Dame à Atalanta pour s'installer sur le trône. Un peu de changement, ça fait toujours du bien.


Plus d'actualité