Dans l'actualité récente

PSG : Mata serait tombé d'accord avec Paris

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-11-27T15:00:00.000Z, mis à jour 2013-11-29T18:45:36.000Z

Juan Mata, le milieu offensif de Chelsea, serait plus que jamais dans le viseur du PSG. L'international espagnol n'étant pas un premier choix de José Mourinho, Paris pourrait profiter de l'aubaine au mercato d'hiver.

Le mercato d'hiver approche et le PSG s'intéresse toujours au cas de Juan Mata (25 ans). Selon Tancredi Palmieri, correspondant de beIN Sport, le club français prépare une offre pour le milieu de Chelsea dès le mois de janvier prochain.

Mata serait d'accord avec Paris
Tancredi Palmieri, qui collabore également avec le journal italien La Gazetta dello Sport et la chaîne anglaise BBC, se montre catégorique sur le dossier Mata : « Ils [les dirigeants du PSG] ont parlé avec l'entourage de Juan Mata. La seule chose à régler concerne la position de José Mourinho. Il ne veut pas renforcer une autre équipe. Ce qui est certain, c'est que le PSG va faire une offre en janvier et que Juan Mata a donné son accord. »

Une offre de 48 millions ?
Cette offre que le PSG s'apprête à formuler à Chelsea en janvier s'élèverait à 48 millions d'euros. Rappelons que les Blues avaient dépensé environ 30 millions d'euros à l'été 2011 pour recruter l'Espagnol qui évoluait alors à Valence. Il avait signé un contrat de cinq ans, qui le liait donc au club londonien jusqu'en 2016. Mais les dirigeants qataris ont montré par le passé que ce genre de somme ne représentait absolument pas un problème pour eux.

Pourquoi le PSG peut y croire
Même si José Mourinho n'est apparemment pas disposé à céder Juan Mata, le joueur espagnol lui-même pourrait peser de tout son poids dans cette affaire. Car à quelques mois de la Coupe du monde, l'international doit gagner en temps de jeu s'il ne veut pas prendre le risque de rater le train avec la Roja. Hors, le « Special One » ne semble toujours pas décidé à donner les clés du jeu au meneur ibérique, lui préférant régulièrement le Brésilien Oscar.

Javier Pastore ne s'étant pas imposé comme le meneur de jeu qu'attendait le PSG, l'arrivée de Juan Mata en janvier ne serait pas incongrue.