PSG : Ménez a impressionné Laurent Blanc

Voir le site Téléfoot

Jérémy Menez - France-Brésil
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-05-16T16:11:00.000Z, mis à jour 2012-05-16T16:11:46.000Z

Nommé dans la pré-liste du sélectionneur nationale pour la préparation à l'Euro, Jérémy Ménez a reçu un soutien appuyé de la part de Laurent Blanc. La réussite actuelle du milieu offensif du PSG pourrait lui offrir une place de titulaire.

Acteur principal avec Nenê du maintien de Paris dans la course au titre, l'ancien Sochalien à l'occasion d'éclore au niveau international cet été.



« Un candidat sérieux »


La présence de Jérémy Ménez parmi les joueurs de Ligue 1 retenus par Laurent Blanc en vue de l'Euro n'a pas vraiment surpris. Interrogé sur le niveau actuel de l'ancien Romain, le Président n'a pas hésité à le féliciter « Je trouve qu'il est beaucoup plus régulier au PSG » estime le sélectionneur national en le désignant comme « candidat sérieux » pour l'équipe de France.



Une saison pleine


De retour en France l'été dernier après trois saisons mitigées à l'AS Rome, le milieu offensif a réussi à s'imposer rapidement dans l'effectif parisien. Pas gêné par l'arrivée de Carlo Ancelotti sur le banc lors de la trêve hivernale, Ménez a multiplié les performances de grande classe. Auteur de 7 buts et 12 passes décisives (3eme au classement) cette saison en Ligue 1, le numéro 7 parisien peut être satisfait de son rendement.



Confirmer en équipe de France


Sélectionné à 10 reprises sous le maillot bleu depuis la prise de fonction de Laurent Blanc, Jérémy Ménez n'a pas déçu le sélectionneur national lors des rencontres internationales, « il était capable de faire des actions de grande classe, on en avait bénéficié notamment contre le Brésil (1-0) », où le Parisien avait réalisé un festival dans la défense auriverde avant de servir parfaitement Benzema pour l'unique but de la partie.


Suspendu pour la dernière rencontre de championnat à Lorient, Ménez ne pourra aider ses partenaires dans la lutte pour le titre mais s'évite aussi un risque de blessure rédhibitoire à moins d'un mois du début de l'Euro.