Dans l'actualité récente

PSG : Ménez présente ses excuses

Voir le site Téléfoot

Jérémy Menez
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-07-26T09:36:00.000Z, mis à jour 2012-07-26T09:38:57.000Z

Jérémy Ménez est revenu pour la première fois sur son comportement à l'Euro, avant que son cas ne soit traité lors de la commission de discipline de la FFF vendredi. Le joueur du PSG présente ses excuses et s'explique.

Dans une interview accordée à L'Equipe, Jérémy Ménez présente ses excuses et livre ses explications sur son comportement à l'Euro. Son altercation avec Hugo Lloris et les insultes proférées à l'encontre de l'arbitre, le joueur du PSG évoque tout...


« Je me suis excusé »

Jérémy Ménez commence par faire profil bas, espérant que la commission de discipline de la FFF ne soit pas trop sévère : « Je me suis excusé pour les faits qui me sont reprochés. Je suis pressé de tourner cette page. C'est embêtant de passer en commission, ce n'est pas bon pour l'image. Mais je fais et je ferai des efforts au quotidien pour m'améliorer sur ce plan. » Actuellement en stage avec le PSG, Ménez ne pourra pas se présenter vendredi devant la commission.


« Hugo et moi, on s'apprécie beaucoup »

Sa dispute avec Hugo Lloris contre l'Espagne n'était pas passée inaperçue, ce qui étonne Jérémy Ménez : « L'histoire avec Hugo, ce n'en était pas vraiment une. C'est quelque chose qui a explosé alors qu'il n'y avait rien du tout (...) Sur un coup de pied arrêté adverse il m'a dit de prendre un joueur au marquage et j'ai répondu en criant un peu plus fort (...) Lui-même a dit dans L'Equipe qu'il n'y avait pas eu le moindre problème entre nous (...) Cette histoire est d'autant plus stupide qu'Hugo et moi, on s'apprécie beaucoup. »


« Comme par hasard, ça s'est vu »

Evoqué pour porter le brassard au PSG, Jérémy Ménez explique également ses insultes envers l'arbitre italien durant ce même match contre l'Espagne : « J'étais un peu énervé. Je n'avais pas été titulaire, on perdait. En plus, sur l'action en question, je ne commets vraiment aucune faute. Tout s'est mélangé, et voilà... C'est vrai que ce n'est pas beau. On sait que, dans un match, beaucoup de joueurs peuvent insulter l'arbitre. Là, comme par hasard, ça s'est vu... Je tiens à m'excuser sincèrement. Mais, dans l'ensemble, sur mon cas, on a fait tout un cinéma qui n'avait pas lieu d'être. »

S'il porte le brassard au PSG, une responsabilité qui l'intéresse, Jérémy Ménez devra se montrer exemplaire.