PSG : Milan fait les yeux doux à Zlatan

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-05-08T12:36:00.000Z, mis à jour 2015-05-08T12:51:30.000Z

L'histoire de Zlatan Ibrahimovic avec la Serie A et le Milan n'est peut-être pas terminée. C'est en tout cas le souhait des dirigeants rossoneri. Une hypothèse qui, en soit, tient la route mais devrait achopper compte tenu des exigences financières du Suédois.

Joueur du Milan AC de 2006 à 2009 puis de 2010 à 2012, le Suédois s'est vu proposer un nouveau bail avec le club lombard. Mais l'affaire est loin d'être conclue.

Zlatan doit-il quitter Paris ?
La saison de trop pour Zlatan Ibrahimovic au PSG ? La question est dans l'air depuis le début de l'année et revient avec insistance à mesure que se rapproche le baisser de rideau des compétitions nationales et, avec, l'ouverture du marché des transferts. La tentation pour la direction qatari du PSG de se lancer dans un nouveau cycle et la saison moins aboutie que les précédentes de l'attaquant scandinave sont des éléments objectifs permettant d'alimenter le débat. Reste à trouver un club demandeur d'une star qui a tendance, ces dernières semaines, à se reposer sur ses lauriers.

Milan a fait une offre au joueur
Le Milan AC pourrait être celui-ci, Adriano Galliani, le vice-président du Milan AC, brûlant toujours d'amour pour le Suédois. L'idylle entre Zlatan et le club lombard a duré cinq saisons, et à en croire Gianluca Di Marzio, journaliste italien qui se présente sur son blog comme un "spécialiste du marché des transferts", les deux parties auraient encore des sentiments réciproques. En début de semaine, Galliani et l'agent de Zlatan, Mino Raiola, auraient évoqué son retour en Italie. Au cœur de la discussion, les émoluments d'Ibrahimovic qui touche actuellement dans la capitale un salaire de 14 millions d'euros net (jusqu'en 2016).

Le Milan ne pèse plus très lourd
Pour compenser l'immense salaire, le club milanais, n'a pas grand-chose à offrir dans la balance. On parle d'un salaire de 6 ou 7 millions par saison et cela pendant trois ans. Une durée intéressante pour un joueur de 33 ans. C'est bien là le seul atout pour le club milanais qui va devoir, une fois encore, faire sans la Ligue des champions la saison prochaine. Du coup, cette initiative du Milan a tout du coup d'épée dans l'eau. On imagine mal le Suédois rogner à la fois sur son salaire et ses ambitions sportives.

Seule certitude du jour : Zlatan Ibrahimovic sera ce soir à la pointe de l'attaque du PSG face à Guingamp, au Parc des Princes, pour le compte de la 36e journée de Ligue1.