PSG : le mystérieux contrat de sponsoring vient du Qatar

Voir le site Téléfoot

PSG Nike 2012-2013
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-09-20T10:22:00.000Z, mis à jour 2012-09-20T16:34:32.000Z

Le mystérieux contrat mirobolant de sponsoring que serait en passe de signer le PSG vient en fait du Qatar. Il s'agit de la Qatar National Bank (QNB). Etonnant non ?

Lorsque l'information selon laquelle le PSG s'apprêtait à signer un énorme contrat de sponsoring lui permettant de rentrer dans les clous du fair-play financier a fuité, tout le monde s'est demandé avec qui Paris était en affaire. La réponse est-elle vraiment surprenante ?

Les Qataris entre Qataris
Selon des sources proches du club et de la DNCG, le nouveau partenaire trouvé par Nasser Al Khelaifi et le PSG se trouve au Qatar. Il s'agit de la Qatar National Bank (QNB), qui serait prête à investir dans le club une somme susceptible d'équilibrer les comptes parisiens. Une condition sine qua non afin de répondre aux exigences du fair-play financier mis en place par l'UEFA.

100 millions d'euros par an
L'accord rapporterait environ 100 millions d'euros par an au club de la capitale, sur une durée de quatre ans. Autant dire que les 3,5 millions d'euros actuellement dépensés par Fly Emirates pour apparaître sur le maillot du PSG font figure de petite monnaie. Le contrat de la compagnie aérienne émiratie court jusqu'en 2014. La direction du PSG ne souhaite pas confirmé l'information pour le moment, précisant : « On communiquera sur nos contrats au fur et à mesure quand ils seront signés. »

Sponsor maillot et naming
Le contrat passé par le PSG avec QNB comprendrait du sponsoring maillot, mais une opération de naming serait également évoquée afin d'accoler au Parc des Princes le nom de la banque qatarie. Vu les sommes annoncées, il paraît même évident que ce contrat ne concernera pas que le sponsoring maillot. Ou alors cela voudrait dire que le maillot de Paris vaudrait plus cher que ceux de Manchester United (25 millions d'euros par an avec Aon) ou du Barça (30 millions d'euros par an avec Qatar Foundation).

Toujours est-il que ce contrat faramineux tombe au meilleur moment pour protéger le PSG des sanctions du fair-play financier imposé par l'UEFA.