PSG - Nasser Al-Khelaïfi sur Unai Emery : « Il va rester à 200 % »

Voir le site Téléfoot

Unai Emery
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-05-28T08:10:33.105Z, mis à jour 2017-05-28T08:10:34.207Z

Nasser Al-Khelaïfi a affiché publiquement son soutien à Unai Emery pour la saison prochaine, prenant soin d'éteindre les rumeurs portugaises de ces dernières heures.

Au sortir de la victoire contre Angers en finale de la Coupe de France, Nasser Al-Khelaïfi s’est confié sur l’avenir d’Unai Emery, que la presse portugaise voit ailleurs qu’au PSG la saison prochaine. L’Espagnol a reçu le soutien de son président et, sauf immense surprise, devrait rester.

« Il est content ici, on est contents de lui »

Nasser Al-Khelaïfi n’est pas du genre à alimenter les rumeurs, plutôt à les éteindre. Depuis vendredi, on parle beaucoup de l’arrivée de Jorge Jesus pour remplacer Unai Emery au poste d’entraîneur du PSG, un changement qui irait de paire avec la nomination d’Antero Henrique en qualité de directeur sportif. Mais le président du club a infirmé ces bruits de couloir, « J'ai toujours dit qu'il resterait. Il va rester à 200% c'est sûr. Il est content ici, on est content de lui. Il va travailler ici » mais n’a pas manqué d’appeler à la révolution, « Il y a beaucoup de choses à changer, mais ce n'est pas le moment d'en parler. » Le coach n’en fait visiblement pas partie mais on se souviendra que Laurent Blanc avait été prolongé avant d’être limogé quelques semaines après.

« Je suis très critique avec moi-même »

De son côté, Unai Emery est resté plutôt vague sur son futur, se félicitant d’avoir remporté la Coupe de France et tirant un bilan mi-figue mi-raisin sur la saison, « Je suis très critique avec moi-même, mais j’ai maintenu le cap. Dans le foot, j’ai vécu beaucoup de bons moments et d’autres plus difficiles. Mais j’ai quarante-cinq ans et, pour progresser, c’est important de savoir comment tu peux surmonter ces moments durs pour aller plus loin. » Pour sûr, une défaite en finale de la Coupe de France aurait sans doute signé la fin de son aventure avec le PSG. En remportant son troisième trophée national, l’Espagnol s’est peut-être offert une seconde chance.

La rumeur Villas-Boas

Toujours est-il qu’il pourrait y avoir quelques querelles en interne avec les partisans au remplacement d’Unai Emery, Antero Henrique en tête, et ceux qui le soutiennent. Le futur directeur sportif veut, a priori, être associé à un entraîneur portugais et, plutôt que Jorge Jesus, pourrait souffler le nom d’André Villas-Boas à l’oreille de Nasser Al-Khelaïfi. Ce dernier aura bien évidemment le dernier mot sur le dossier et, pour le moment, l'idée serait de maintenir Unai Emery. Le remercier après une seule saison résonnerait comme un signal d’instabilité du côté du PSG, ce qui pourrait freiner bien des postulants à l’avenir.

Plus d'actualité