PSG / Neymar : "Trois mois sans jouer, c’est horrible pour un athlète"

Voir le site Téléfoot

RTS1R4JQ
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2018-05-14T15:25:12.838Z, mis à jour 2018-05-14T16:19:37.688Z

Interrogé sur son avenir, dimanche, après la cérémonie des Trophées UNFP du football, Neymar s’est dit fatigué des rumeurs de transfert mais satisfait de sa première saison avec le PSG.

Neymar : "Mon objectif, c’est la Coupe du monde"

C’est un petit coup de gueule qu’a passé Neymar dimanche. Auréolé de son tout premier titre de meilleur joueur de Ligue 1, un prix décerné lors de la cérémonie des Trophées UNFP du football, qui s’est tenue dimanche soir à Paris, le Brésilien a été torpillé de questions sur son avenir en zone mixte.

Un moment désagréable pour lui. Parler de son avenir le fatigue clairement, surtout après sa blessure au pied droit qui l’a éloigné des terrains pendant presque trois mois. "À chaque période de transfert, on parle, on parle... Moi, en ce moment, je n’ai rien à dire là-dessus", a souligné le Brésilien.


"Tout le monde sait ce que je suis venu faire ici, les objectifs que j’ai. Aujourd’hui, mon objectif, c’est la Coupe du monde, ce n’est pas de parler de transferts. Sinon, je passerais ma vie entière à parler de ça. C’est un peu embêtant. Parler transferts, ça me fatigue."


Auteur de 28 buts et 19 passes décisives (dont 19 buts et 13 passes décisives en Ligue 1), Neymar a réussi une première saison aboutie du côté du PSG avec qui il a remporté quatre trophées cette saison dont celui de champion de France. "Tout le monde sait ce que je suis venu faire ici à Paris, quels sont mes objectifs. Dans le bilan général, c’est une bonne saison, qui a fini par être un peu gâchée par la blessure que j’ai eue. Rester aussi longtemps, trois mois, sans jouer, c’est horrible pour un athlète", a ajouté le Brésilien. 


"Mais je suis content de ma moyenne de matchs et de buts, d’avoir aidé d’une certaine manière mes coéquipiers et d’avoir fait partie de la saison du PSG."


Bonus Téléfoot - Neymar est de retour à Paris




Plus d'actualité