Dans l'actualité récente

PSG-Nice, Zidane prêt à dépasser Beenhakker, Montella revient à l'Olimpico : voici les 4 matches à suivre ce week-end

Voir le site Téléfoot

RTX2RT0D
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2016-12-09T15:52:57.986Z, mis à jour 2016-12-09T17:58:38.253Z

Après la parenthèse coupes d'Europe, les championnats européens reprennent du service. Voici les 4 matches à suivre ce week-end.

Paris Saint-Germain - OGC Nice

Le choix de la rédaction de Téléfoot.fr

Dimanche 11 décembre - 20h45 (Canal +)
Ligue 1 - 17e journée

On y arrive. Leader surprise du championnat de France, et véritable machine à produire du bon, du beau et du jeu intelligent, l'OGC Nice va passer son plus gros test de la saison sur la pelouse du Parc des Princes.

En face, va se dresser un Paris Saint-Germain en pleine période creuse. Après avoir effectué un automne porteur, le club de la capitale est retombé dans ses travers de septembre après sa déroute à Montpellier (3-0) et le nul concédé à domicile face à Ludogorets (2-2), en Ligue des champions. Effectif en mode immobilisme, communication loin d'être optimale avec Unai Emery, ce PSG a une drôle de saveur pour le moment. 

Mais Paris a encore pour lui d'avoir réussi à se sublimer lorsqu'il a joué des matches importants cette saison : le Trophée des champions face à l'OL, la première période du déplacement à Gerland et les deux rencontres face à Arsenal en C1. En cas de succès au Parc, Nice, qui va retrouver Mario Balotelli, prendrait 7 points d'avance sur son concurrent au classement. Plus que jamais, c'est le match à gagner pour Unai Emery.

La stat' - 2009 - L'OGC Nice n'a plus gagné au Parc des Princes depuis le 9 novembre 2009 (0-1, grâce à un but de Loïc Rémy).

A savoir : Balotelli, l'heure du grand retour

Absent depuis le 6 novembre à cause d'une blessure à un mollet,  l'attaquant niçois effectue son grand retour en Ligue 1. L'Italien a joué 45 minutes face à Krasnodar, jeudi, en Ligue Europa, pour se remettre en jambes.



Real Madrid - Deportivo La Corogne

Samedi 10 décembre - 20h45
Liga -15e journée

Leader de la Liga, toujours invaincu après le nul arraché à la 90 minute au Camp Nou, face au FC Barcelone, le Real de Zidane reçoit le Deportivo dans un match qui peut sembler à priori anodin.

Cette rencontre ne sera pourtant pas anodine pour un sou. Elle sera tout d'abord symbolique. Zidane avait en effet débuté ses fonctions d'entraîneur du Real Madrid le 9 janvier dernier face au club galicien (5-0). Ce succès avait débuté de la meilleure des manières une collaboration chimique entre Zizou et le Real.

Il y a également le côté historique : en cas de match nul ou de succès, Zinédine Zidane dépasserait officiellement le record d'invincibilité de Leo Beenhaker (34 matches sans défaite entre 1988 et 1989), obtenu lors de la saison 1988/1989 quand il était aux commandes de la légendaire "Quinta del Buitre."

Égalé mercredi dernier face au Borussia Dortmund, ce record historique pour la Casa Blanc devrait - sauf surprise - devenir la possession de Zidane, plus que jamais une bonne étoile pour ce club décidément à part. A moins que le Depor, qui avait privé ZZ de son deuxième titre avec le Real en 2002 lors de la finale de la Copa del Rey jouée au Bernabeu - ne revienne jouer les empêcheurs de tourner en rond. Si le SuperDepor d'alors est mort et enterré depuis longtemps, son descendant a pour lui d'être joueur et d'avoir du coeur à l'ouvrage.

La stat' - 3 - Avec 3 buts marqués cette saison, Sergio Ramos est le défenseur le mieux placé au classement des buteurs en Liga.

A savoir : Ronaldo, Benzema et Modric en tribunes

Cristiano Ronaldo, Karim Benzema et Luka Modric sont laissés au repos en prévision de la Coupe du monde des Clubs qui se tiendra la semaine prochaine au Japon.





AS Roma - AC Milan

Lundi 12 décembre - 20h45
Serie A - 16e journée

La chasse à la Juventus est lancée. Ex-aequo au classement (32 points) avant de s'affronter ce week-end, l'AS Roma et l'AC Milan, tous les deux deuxièmes de la Serie A, vont se disputer la deuxième place du classement au Stadio Olimpico.

En forme, en confiance et capable de bien faire tourner le ballon, les deux équipes vont probablement offrir un beau spectacle en terme technique. Cette rencontre sera également l'occasion pour Vincenzo Montella de revenir à l'Olimpico, son ancienne maison. Déjà passé aux commandes du club romain pendant six mois en 2011, tout porte croire que "l'Aeroplanino" reviendra un jour au bercail. Carlo Ancelotti, autre légende des deux clubs, n'a lui toujours pas fait le chemin vers Rome.

La stat' - 34,2% - Auteur de 12 des 35 buts marqués par la Roma cette saison, Edin Džeko a  marqué 34,2% des buts de son équipe. C’est le total le plus élevé en Serie A.

A savoir : Strootman sera là

La machine à laver de la Roma, qui monte en régime au fil des matches, a vu sa suspension de deux matches être annulée - pour un mauvais sur le joueur de la Lazio Danilo Cataldi - après son appel effectué cette semaine. Il sera présent face au Milan et face à la Juventus Turin la semaine prochaine.



Villarreal - Atlético de Madrid

Lundi 12 décembre - 20h45
Liga - 15e journée

Choc en vue en Liga. Actuellement 5e du championnat après un début d'exercice plus réussi qu'attendu, avec l'arrivée soudaine de Fran Escriba à la place d'un Marcelino García Toral limogé le 10 août dernier, Villarreal va recevoir l'Atlético de Madrid de Diego Simeone avec l'objectif de déposséder les Colchoneros de leur 4e place.

Moins tranchant à automne, l'Atlético vit une fin de première partie de saison plus décevante que prévu. Depuis que Simeone a pris les commandes du club madrilène, ce dernier a toujours vécu un coup de moins bien à un moment donné de la saison. Cette mauvaise passe ressemble pour le moment à une simple étape obligatoire pour les coéquipiers de Diego Godin. 

La stat' - 0,71 - Avec 10 buts encaissés en 14 matches, Villarreal dispose de la meilleure défense de la Liga devant l'Atlético (11 buts) et le Real Madrid (12 buts). Cela donne une moyenne de 0,71 but encaissé par match. On assistera donc à un choc entre les deux meilleures défenses du championnat.

A savoir : Griezmann, monsieur muet

Antoine Griezmann n'a plus marqué en Liga depuis le 2 octobre dernier et le déplacement de l'Atlético à Mestalla face à Valence (0-2). En méforme, le Français ne guide plus l'Atlético de Simeone.