PSG, OL & Qatar : Nicolas Sarkozy tacle Jean-Michel Aulas... qui lui répond

Invité de la 2000e édition de l'émission L'Equipe du Soir, l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a beaucoup parlé du PSG, son club de coeur. Et il n'a pas hésité a envoyé quelques messages à Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, pas avare en critiques sur le club parisien.

Ce n'est pas un secret : Nicolas Sarkozy est fan du PSG. Lorsqu'il était président de la République (2007-2012), il observait un certain recul à ce sujet, tout comme l'actuel chef de l'Etat, Emmanuel Macron,

Quand Sarkozy taquine Aulas


Les critiques de Jean-Michel Aulas visent le fonctionnement du club parisien, qui dispose de moyens financiers colossaux depuis qu'il est la propriété de Qatar Sports Investments. Un déséquilibre qui froisse le boss lyonnais. Nicolas Sarkozy, au milieu de ses louanges sur la réussite de l'OL, a glissé à ce propos : "Quand ils ont été champions pendant sept saisons consécutives (de 2002 à 2008, ndlr), les autres équipes ne disaient pas 'c'est scandaleux, c'est un championnat à deux vitesses'."

Précisons que les deux hommes se croisent souvent et assistent régulièrement à des matches ensemble. Le ton employé par Nicolas Sarkozy sur le plateau n'était, d'ailleurs, jamais acerbe.

Interrogé sur les griefs d'Aulas sur le déséquilibre que cause le PSG version Qatar, l'ex-Président a répondu avec une nouvelle question où il asticote le Lyonnais en souriant : "Sans l’État français et la Coupe d'Europe en France (Euro 2016, ndlr), Jean-Michel, tu peux faire le stade ?"

"Nicolas, non, pas toi !"


Sans surprise, Jean-Michel Aulas a répondu à Nicolas Sarkozy sur Twitter ce mardi 23 janvier. Là aussi, le ton est resté courtois, presque taquin. "Écoute-moi bien Nicolas : non, pas toi!", a-t-il twitté, avant de se montrer élogieux à son tour : "Bravo tout de même pour tout, en particulier pour le PSG qui, sans toi, ne serait jamais devenu ce qu'il est aujourd'hui : un très grand club à qui je souhaite de gagner la Champions League dès 2018."


Apparemment pas rancunier, le président lyonnais a même retweeté un montage satirique où Nicolas Sarkozy s'apprête à en découdre avec les Lyonnais. Quelques heures après, l'ancien chef de l’État lui a répondu avec beaucoup de courtoisie. C'est le jeu médiatique, mais on a parfois du mal à les suivre, ces deux-là !

Vidéos associées

News associées