Dans l'actualité récente

PSG - OL : Paris en patron, Pastore en superstar

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-10-03T09:35:00.000Z, mis à jour 2011-10-03T09:38:53.000Z

Dans le choc de la 9ème journée de Ligue 1, le PSG a battu l'OL pour prendre la 1ère place du championnat. Et Javier Pastore s'affirme toujours plus comme le petit prince de Paris...

L'Olympique de Marseille déjà distancé, 3 clubs semblent aujourd'hui être armés pour la course au titre : le PSG, l'OL et le LOSC. Dimanche soir au Parc des Princes, les hommes d'Antoine Kombouaré voulaient prouver qu'il s'agissait bien de cet ordre-là.

Lyonnais comme Parisiens avaient joué la semaine passée en coupe d'Europe. Et si le PSG a joué après l'OL (jeudi contre mardi pour les rhodaniens), la différence entre Ligue Europa et Ligue des Champions est toujours sensible. Face au Dinamo Zagreb, Rémi Garde a dû aligner son équipe type, tandis que son homologue parisien a pu « sacrifier » le match à Bilbao. La différence d'intensité a permis aux joueurs de la capitale de mieux finir un match parti sur les chapeaux de roue.

Si la première mi-temps n'est pas particulièrement riche en occasions, elle offre tout de même aux spectateurs du Parc des Princes un spectacle agréable par son intensité, et la qualité technique des 22 acteurs. Et une nouvelle fois, c'est l'homme qui valait 42 millions qui a fait la différence. Emaillant le match de prises de balles impossibles, il trouve le poteau de Lloris à la 20ème minute, avant de trouver la faille à la 64ème, sur une superbe chevauchée individuelle.

Lisandro blessé, Lyon aurait peut être eu besoin d'une vraie « réponse » à Pastore. Parce que l'OL a eu des occasions, occasions que Bafétimbi Gomis n'a pu concrétiser (2 têtes dans la surface, 49e et 70e). Lyon n'a pas démérité, mais Lacazette ou Belfodil sont loin d'être aussi dangereux que les starlettes parisiennes ; Pastore, donc, mais aussi Ménez (très actif) ou Gameiro (toujours bien placé mais peu en réussite). Christophe Jallet a aggravé la marque à la 90ème.

Le PSG a donc remporté son premier véritable test face à un candidat au titre cette saison, et sa 1ère place est loin d'être usurpée. Le club francilien doit maintenant gérer son effectif de rêve pour aller chercher ce 3ème titre tant attendu...