Dans l'actualité récente

PSG-OM - Baup : " On a envie de répondre au défi "

Voir le site Téléfoot

Elie Baup - Olympique de Marseille
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-02-21T14:49:00.000Z, mis à jour 2013-02-21T16:46:03.000Z

Dès dimanche, l'OM retrouve le PSG pour un double affrontement en Ligue 1 et en Coupe de France. Si le duel parait déséquilibré sur le papier, les Marseillais ont la ferme intention de déjouer les pronostics comme le confie Elie Baup.

Les Marseillais en ont conscience : l'OM n'évolue plus dans la même cour que le PSG. Mais qu'importe. Avec leurs moyens les Phocéens veulent relever le défi de battre l'armada parisienne.

« Paris a basculé dans un autre monde »
Elie Baup a comme chacun sa vision sur PSG-OM. Sur le site de l'Equipe, l'entraineur phocéen donne sa définition du Clasico à la française. Un match devenu encore plus particulier au vu de la nouvelle dimension du PSG. « Pendant longtemps, ce match a représenté l'opposition d'un club de province, à l'ancrage populaire, au club de la capitale. Il a toujours dépassé le cadre du foot. Aujourd'hui, Paris a basculé dans un autre monde avec tout cet afflux d'argent. Il n'y a plus de comparaison possible entre leur masse salariale et la nôtre ».

« Répondre par nos armes : solidarité et combativité »
Pourtant, lors du match aller l'OM était parvenu à lutter avec le PSG. Les deux équipes s'étaient quittées sur le score de 2-2. Mais pour Elie Baup, la donne n'est plus la même : « Paris est plus fort qu'à l'aller. Les joueurs qui ne jouaient pas et qui posaient problème sont partis. Il y a moins de problèmes d'égo. Ce match retour paraît a priori déséquilibré. Mais il peut y avoir des surprises comme on l'a vu à Sochaux. On veut les empêcher de dicter leur loi. On a envie de répondre à ce défi, face à cette équipe supérieure sur le papier, par nos armes : la solidarité et la combativité. »

« Influence du premier match sur le second »
En cas de mauvais résultat dimanche en championnat, l'OM pourra se venger dès mercredi en Coupe de France. Mais Elie Baup avoue que ce double affrontement avec le PSG est « délicat ». « Nous allons essayer de gérer au mieux l'entre-deux matches, notamment sur le plan psychologique. Nous savons que le résultat du premier aura son influence sur le second. Positive ou négative. Il faudra travailler sur la confiance en fonction du scénario de la rencontre. »

Pour cette rencontre, l'OM devra faire sans Jordan Ayew suspendu ainsi que Benoit Cheyrou blessé. Côté PSG, Ancelotti pourra compter sur le retour de Thiago Silva et sûrement sur David Beckham.