Dans l'actualité récente

PSG : le Parc des Princes vers un changement de nom

Voir le site Téléfoot

PSG - Parc des Princes
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-11-15T16:28:00.000Z, mis à jour 2012-11-15T16:28:00.000Z

Il semble de plus en plus probable que le Parc des Princes soit amené à changer de nom dans un futur proche. Le stade historique du PSG ne devrait pas échapper au " naming ".

Jean Vuillermoz, adjoint au maire de Paris chargé des sports, a relancé le débat sur le changement de nom du Parc des Princes. Une évolution inéluctable selon lui.

« Le naming, ça se fera »
Sur les ondes de France Bleu mercredi, Jean Vuillermoz s'est montré convaincu du sens de l'histoire : « Le naming, ça se fera, c'est forcé. Même si ce n'est pas forcément ce que je préfère, cela va de soi pour réduire les charges sur un stade. » Rappelons que le Parc des Princes est la propriété de la Ville de Paris. Cette dernière devrait louer l'enceinte à partir de 2014 au PSG pour une période de 20 ans minimum. A charge pour le club de gérer le stade comme il l'entend, entre travaux de rénovations et « naming ».

« On aura notre mot à dire »
Cependant, l'adjoint au maire précise dans le quotidien Le Figaro que la Ville de Paris tient à ce que la dénomination Parc des Princes demeure. Il s'agirait donc d'y adjoindre le nom d'une marque, et non de le remplacer. De plus, la décision devrait être prise de manière collégiale entre les dirigeants du PSG et les élus locaux : « On aura notre mot à dire mais, pour l'instant, la direction du club ne nous a fait aucune proposition de sponsor. »

QNB en pole position ?
Récemment, la presse évoquait un contrat tombé du ciel que le PSG s'apprêterait à passer avec la Qatar National Bank (QNB). Le club francilien pourrait ainsi toucher 400 millions d'euros de la part de QNB pour du sponsoring maillot et donc le « naming » du stade. Les supporters parisiens se rendront peut-être prochainement au Parc des Princes-QNB.

Le club ne souhaitant pas communiquer sur le sujet, tout cela demeure pour le moment hypothétique. Affaire à suivre...