PSG : Paris freiné dans son élan

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-01-25T17:52:00.000Z, mis à jour 2014-01-25T18:52:45.000Z

Dans le vent et sur un terrain difficile, les Guingampais ont tenu tête au PSG en obtenant le partage des points (1-1). Au classement, une victoire de Monaco sur Marseille ce dimanche verrait les Monégasques revenir à trois points du leader parisien.

Mené par une équipe de Guingamp accrocheuse et solidaire de bout en bout, le Paris-SG s'est fait peur et évite un deuxième revers consécutif. Sur un corner de Lucas, Alex, décisif de la tête dans le final, permet aux Franciliens de repartir avec un nul.


Triste semaine pour Paris

Proche de sa deuxième défaite de la semaine, Paris a tremblé puis s'est ressaisi. Appelés à réagir après la déception de l'élimination en Coupe de France, les hommes de Laurent Blanc ont difficillement géré ce déplacement dans le stade du Roudourou à Guingamp. Privée de Lavezzi et Thiago Silva (légèrement touché à la cheville mercredi), la formation parisienne alignait en défense Marquinhos au côté de son compatriote Alex. C'est Pastore qui était titulaire en attaque à côté des buteurs habituels face à la cinquième meilleure défense de Ligue 1.


Alex sauve les meubles

Après 80 minutes de jeu où les occasions franches ses sont fait porter pâles, la faute, en partie, à un terrain en piteux état, il fallut attendre les dix dernières minutes pour voir les filets trembler. D'abord sur un corner d'Alioui qui permettait à Yatabaré de devancer Marquinhos et de tromper Sirigu (1-0, 84e). La réponse parisienne n'allait pas tarder pas. A peine trois minutes plus tard, Lucas d'un centre enroulé trouvait Alex qui, au-dessus de ses adversaires, plaçait sa tête dans les filets bretons. Le premier but en Ligue 1 cette saison pour le Brésilien (87e, 1-1) qui permet de limiter la casse. Trois jours après son élimination de la coupe de France face à Montpellier (1-2), le PSG est une nouvelle fois accroché.


Sirigu : " Le mérite de revneir au score"

Salvatore Sirigu, décisif en fin de première période, pestait à la fin du match contre l'état du terrain : "C'est difficile d'évoluer sur une pelouse comme celle-ci où on ne peut pas enchaîner plusieurs passes." "Eux on été bon sur coup de pied arrêté. Nous, on a eu le mérite de revenir au score, se satisfaisait néanmoins le portier du PSG. C'était difficile parce qu'on a essayé pendant 90 minutes. On part d'ici avec un point quand même." Un point qui permet à l'équipe de Laurent Blancd'en compter cinq d'avance sur son dauphin monégasque. L'envolée du PSG supputée il y a quinze jours de ça pourrait prendre du plomb dans l'aile.


Lors de la prochaine journée, le Paris-SG recevra Bordeaux vendredi 31 janvier et l'En Avant Guingamp se déplacera à Bastia.