PSG : Les Parisiens ne digèrent pas les erreurs d'arbitrage

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-03-18T10:43:00.000Z, mis à jour 2013-03-18T14:55:20.000Z

Avec le nul concédé face à l'ASSE (2-2), le PSG conserve sa première place du classement avec cinq points d'avance sur Lyon. Mais les Parisiens ne décolèrent pas après des décisions arbitrales contestables.

Alors qu'ils menaient 2-0 les Parisiens se sont fait rejoindre pas l'ASSE. Les joueurs du PSG nourrissent quelques regrets mais en veulent surtout à Antony Gautier, l'arbitre de la rencontre.

Occasion manquée
Dans le choc de la vingt-neuvième journée de Ligue 1, le PSG a démarré la rencontre sur les chapeaux de roue. Dès la neuvième minute, Javier Pastore ouvrait la marque. Grâce à un penalty généreusement accordé, Zlatan Ibrahimovic aggravait le score portant ainsi son compteur à vingt-cinq buts cette saison. Mais c'était sans compter sur la ténacité de l'ASSE. Les Verts sont en effet parvenus à refaire leur retard privant ainsi les Parisiens des trois points de la victoire.

« Un peu déçus »
Malgré le scénario du match, l'entraineur du PSG Carlo Ancelotti se voulait plutôt optimiste : « C'est un bon résultat, je pense. Gagner contre l'ASSE n'est pas facile, c'est une équipe qui a beaucoup de confiance en ce moment. Nous sommes malgré tout un peu déçus, parce que nous menions 2-0 ». Même son de cloche pour Christophe Jallet : « Forcément, quand on mène 2-0, on n'aime pas se faire rattraper mais on compte désormais 5 points d'avance sur Lyon. Ce n'est pas une mauvaise soirée sur le plan arithmétique même si on aurait préféré repartir avec une victoire. »

« Une faute dangereuse »
Plus que le résultat, le PSG a surtout du mal à digérer certains faits de jeu. « Nous avons commis beaucoup d'erreurs. L'arbitre aussi » a d'ailleurs lâché Zlatan Ibrahimovic à l'issue de la rencontre. En cause notamment un geste de Brandao sur Thiago Silva lors du but égalisateur. Alors que l'attaquant de l'ASSE a confié n'avoir « rien fait de méchant », les Parisien n'avaient pas le même avis. « La faute sur Thiago n'est pas normale et en plus très dangereuse. C'est difficile de ne pas voir une faute comme ça. Surtout qu'un joueur de Saint-Etienne vient d'être gravement blessé. C'est normal qu'il y ait eu beaucoup d'énervement car il est difficile d'accepter d'encaisser un but comme ça » pestait Salvatore Sirigu au micro de Canal +.

Prochain match du PSG, vendredi 29 mars à 20h30. Les Parisiens affronteront Montpellier avant leur quart de finale face au FC Barcelone.