Dans l'actualité récente

PSG : Pastore en plein doute

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-10T13:57:00.000Z, mis à jour 2012-04-10T14:06:14.000Z

La recrue la plus onéreuse de l'histoire du championnat de France rencontre de sérieuses difficultés dans le jeu. A l'image de sa prestation fade contre l'OM, Javier Pastore ne fait plus l'unanimité. Au point de lui enlever sa place de titulaire ?

Le milieu argentin peine à justifier son transfert record après un début de saison étincelant.




3/10 : la note de L'Equipe pour El Flaco à l'issue du Classico souligne bien les problèmes que doit affronter Javier Pastore actuellement. Efficace dès ses premiers matches sous le maillot parisien avec six buts en dix matches, l'international albiceleste ne peut plus se targuer de la même réussite en deuxième partie de saison. Face à Marseille, Le Parisien remarque que Pastore n'a touché que 33 ballons en 67 minutes sur la pelouse du Parc des Princes. Le pire est qu'il en a perdu le tiers.


Avant le Classico, Telefoot s'était interrogé sur l'énigme Pastore.





Les raisons pour expliquer cette baisse de forme peuvent se trouver dans une préparation estivale trop courte pour supporter la longueur d'une saison. Blessé au début de l'année 2012, Javier Pastore n'a pas réussi à retrouver sa fraicheur du mois de septembre et les changements tactiques apportés par Carlo Ancelotti n'ont pas favorisé son retour au top. Les adversaires de l'Argentin sur le terrain sont désormais mieux armés pour réduire son influence dans le jeu.




N'allez pas parler de crise Pastore à ses coéquipiers. A l'issue de la victoire contre Marseille, les joueurs du PSG ont continué de soutenir leur partenaire : « C'est injuste, estime Salvatore Sirigu, Javier a joué et s'est sacrifié pour l'équipe. Il a pris beaucoup de coups. » Malgré ces déclarations encourageantes, l'entraineur parisien pourrait être amené à mettre l'Argentin sur le banc lors du déplacement à Auxerre dimanche prochain. Mathieu Bodmer, remplaçant convaincant face à l'OM, bénéficierait de cette situation.


La lutte serrée pour le titre contre Montpellier laisse toujours une opportunité à Pastore pour se faire pardonner de son passage à vide.