PSG: Privé de Thiago Silva, place à Kimpembe en Ligue des Champions

Voir le site Téléfoot

Presnel Kimpembe, défenseur du PSG
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-10-17T14:44:13.535Z, mis à jour 2017-10-17T14:44:14.923Z

Le Paris Saint-germain devra compter sans son capitaine Thiago Silva contre Anderlecht en Ligue des Champions. Le Brésilien déjà absent contre Dijon laisserait donc sa place à Kimpembe en défense.

Unai Emery ne pourra pas compter sur Thiago Silva pour le déplacement du PSG à Bruxelles pour y défier Anderlecht. L’international brésilien, blessé à la cuisse, était déjà forfait contre Dijon en Ligue 1 et n’est pas suffisamment rétabli pour jouer mercredi soir. Selon toute vraisemblance, c'est Presnel Kimpembe qui fera son retour en Ligue des Champions.


Presnel Kimpembe de nouveau titularisé en C1

Depuis le début de la saison, Presnel Kimpembe a plus de temps de jeu au sein du PSG. Manifestement, le jeune international a gagné la confiance d’Unai Emery, et le joueur de 22 ans le lui rend bien. Il a joué 7 rencontres, soit autant de Marquinhos, et 2 de plus que Thiago Silva. Et à chacune de ses apparitions, il est difficile de noter la moindre différence au sujet de la solidité de la défense parisienne.

Propre dans ses relances, technique et très intelligent dans son placement, Kimpembe confirme sans cesse tous les espoirs placés en lui. En toute logique il devrait être aligné contre les Belges aux côtés de Marquinhos en défense centrale. Pour lui, il s’agirait de sa deuxième apparition en Ligue des Champions après son premier match l’an dernier contre le FC Barcelone (4-0) où il avait étalé tout son talent face à Messi et Neymar malgré son jeune âge et son manque d’expérience du haut niveau.


PSG-Barça : 5 choses à savoir sur Kimpembe, le 'gamin' qui a mangé Messi


D’autres doutes au sein de l’effectif parisien

Si Unai Emery ne déplore officiellement que l’absence de l’ancien Milanais, il n’est pas sûr de compter sur le reste de son effectif. Marco Verratti est en effet incertain à cause d’une douleur aux adducteurs, tout comme Thiago Motta en délicatesse avec son genou.

Le constat est le même pour Layvin Kurzawa, qui souffre lui aussi du genou. Si offensivement, le PSG peut compter sur ses armes habituelles, il se pourrait que ce soit tout le système défensif qui soit à revoir pour l’entraîneur espagnol.