Dans l'actualité récente

PSG : Sakho prêt à se battre

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Benjamin KHALDI|Ecrit pour TF1|2012-08-02T08:53:00.000Z, mis à jour 2012-08-02T09:00:16.000Z

Convoité en France et ailleurs, Mamadou Sakho devrait finalement rester au PSG. Le défenseur parisien semble résolu à se battre pour obtenir du temps de jeu. Avec pour ambition de retrouver l'Equipe de France.

Le Paris Saint-Germain devrait pouvoir compter sur son défenseur Mamadou Sakho la saison prochaine.


D'abord donné partant

La fin de saison dernière n'a pas été de tout repos pour Mamadou Sakho. L'arrivée de Carlo Ancelotti en début d'année, conjuguée à celle d'Alex en défense centrale, a fait perdre au défenseur son statut de titulaire. Pire, alors qu'il faisait partie du groupe France à quelques mois de l'Euro, Sakho a dû faire une croix dessus, non sélectionnée par Laurent Blanc. A l'heure de la reprise début juillet, le défenseur affichait ses intentions : retrouver du temps de jeu, à Paris ou ailleurs.

Rester pour se battre

Avec l'arrivée de Thiago Silva, Mamadou Sakho semblait proche d'un départ. Mais le défenseur formé au PSG devrait finalement rester au club, selon l'Equipe. Ainsi en aurait décidé le joueur. Après une bonne préparation avec le Paris Saint-Germain, Sakho se sent finalement prêt à relever le défi de retrouver du temps de jeu dans son club. Et cela, malgré un secteur défensif qui compte déjà Alex, Thiago Silva, Lugano, Camara, Bisevac.

Paris ne peut pas le laisser partir

Au-delà de la décision du joueur, si Mamadou Sakho reste au Paris Saint-Germain, c'est aussi à cause des règlements de la Ligue des Champions. En effet, le PSG doit inscrire un certain nombre de joueurs à cette compétition. Et les règles de l'UEFA stipulent qu'au moins 4 joueurs formés au club doivent être inscrits. Difficile, dans ces conditions, de laisser partir le défenseur, pur produit de la formation parisienne.

L'objectif de Mamadou Sakho : retrouver l'Equipe de France, perdue de vue depuis la fin du mois de Mai. Avec, en ligne de mire, la Coupe du Monde 2014.