PSG : Salvatore Sirigu revient sur sa saison et évoque son départ

Voir le site Téléfoot

Salvatore Sirigu   PSG
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-05-23T10:35:54.514Z, mis à jour 2016-05-23T10:35:56.138Z

Relégué au rôle de doublure de Kevin Trapp cette saison, Salvatore Sirigu a vidé son sac dans un entretien accordé à L’Equipe. L’Italien revient sur sa concurrence avec l’Allemand et évoque son départ du Paris Saint-Germain.

Arrivé au Paris Saint-Germain en 2011, Salvatore Sirigu était l’un des premiers joueurs à incarner le nouveau projet mené par QSI. Titulaire indiscutable pendant les quatre premières saisons de son aventure dans la capitale française, le gardien a toujours eu une attitude exemplaire. L’été dernier, l’Italien a été mis de côté, condamné au rôle de doublure de Kevin Trapp. En public, Salvatore Sirigu n’a jamais exprimé son amertume. Le portier a attendu le lendemain du dernier match de la saison pour vider son sac.

« Je sais que le club a voulu me mettre dehors »

Dans un entretien accordé à L’Equipe, Salvatore Sirigu s’est exprimé sur la saison qu’il vient de vivre. L’Italien raconte comment il a vécu sa mise à l’écart et son statut de numéro 2 : « Quand je rentre de vacances et que je rejoins le groupe, je sais que le club a voulu me mettre dehors. Après tout ce que j'ai fait ici... » Une attitude qui passe mal pour l’Italien et qui ne correspond pas avec ce que le club lui aurait promis : « Quand Giovanni [Bronchini, son agent, ndlr] s'est renseigné auprès du PSG on lui a dit qu'il n'y avait "pas besoin d'un gardien". Donc j'étais tranquille. […] La parole de quelqu'un, c'est tout pour moi. »


« Cela m’a déçu »

Salvatore Sirigu détaille plus précisément son amertume : « Ce qui m’a énervé ? Que l'on ne m'ait jamais mis dans les conditions réelles de concurrence avec Kevin Trapp. Cela m'a déçu. Le problème, ce n'est même pas que je ne jouais pas, c'est que je n'étais pas pris en considération. » Une situation qui n’a rien à voir avec les boulettes commises par l’Allemand : « Franchement, je ne m'attendais pas à jouer [...] ça n'aurait pas été juste. Si tu mets un gardien titulaire et que tu le changes à la moindre erreur, ce n'est pas juste. Au-delà des erreurs, à un moment, sans changer de gardien, on aurait peut-être pu me donner plus de temps de jeu. On était largement en tête du championnat avec des matches tous les trois jours. Si je n'étais même plus capable d'affronter Troyes le samedi à 17 heures...»

Sirigu sur le départ ?

Au Paris Saint-Germain, Kevin Trapp est installé en tant que titulaire dans les cages. Nicolas Douchez pourrait prolonger son contrat tandis qu’Alphonse Areola devrait être de retour de son prêt à Villarreal. Il ne resterait alors plus de place pour Salvatore Sirigu. L’Italien s’est exprimé sur son avenir : « Je ne veux pas vivre une année comme celle-là, mais il me reste deux ans de contrat. Je vais devoir prendre une décision avec mon entourage, la plus profitable pour mon avenir. [...] Si le PSG veut que je reste, il devra y avoir une motivation forte. »

Salvatore Sirigu prendra en considération toutes les propositions : « Je suis ouvert à tout. Le mercato des gardiens de but n’est pas simple. Je suis prêt à évaluer tout projet sérieux. Même sous forme de prêt, mais de la part d’équipes qui me veulent vraiment. La Ligue des champions m’a manqué cette saison. »

La Fiorentina reste intéressée par Salvatore Sirigu.