PSG – Sirigu : « On a une équipe de merde »

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-03-03T13:24:14.073Z, mis à jour 2016-03-03T13:30:07.716Z

Lassé par les critiques à l’égard du PSG après sa première défaite en Ligue 1 ce weekend face à l’OL, Salvatore Sirigu a ironisé en conférence de presse après la victoire de son équipe face à l’ASSE.

Titularisé en quart de finale de la Coupe de France mardi soir contre le PSG, Salvatore Sirigu a parfaitement rempli son rôle de doublure de Kevin Trapp, n’encaissant qu’un seul but sur penalty. Son équipe s’est imposée 3-1 et s’est qualifiée pour les demi-finales. A l’issue de la rencontre, le portier italien n’a pas caché sa colère envers les récentes critiques dont a été l’objet le Paris Saint-Germain.

« On va beaucoup s’interroger »

Dimanche dernier, le PSG s’est incliné 2-1 face à l’Olympique Lyonnais et a connu sa première défaite en Ligue 1 de la saison. Dès lors, plusieurs observateurs se sont inquiétés du niveau de jeu de l’équipe parisienne, à quelques jours du match retour crucial face à Chelsea, en Ligue des Champions.  Interrogé après la qualification du PSG en Coupe de France, Salvatore Sirigu n’a pas caché son agacement, préférant manier l’ironie :
« Si on est inquiets avant Chelsea ? Bien sûr ! On est nuls, donc il faut se poser des questions. Jusqu'à maintenant, on a vraiment démontré qu'on était une équipe de merde. On va beaucoup s'interroger. »

« Ça fait parfois du bien »

Salvatore Sirigu a ensuite repris son ton sérieux et expliqué comment une défaite pouvait galvaniser son équipe : « On finira le championnat avec 37 matches [ndlr, sans défaite] au lieu de 38. Ce qui serait difficile, c’est de finir la saison sans rien gagner. Mais nous, je pense qu’on gagnera au moins le championnat, à part si on perd tous nos matchs et que Monaco gagne tous les siens... Il faut prendre les choses de manière positive. Perdre un match, ça fait parfois du bien. Ça fait réfléchir, ça donne envie de rebondir. Comme les critiques, parfois. »

Sirigu plutôt que Trapp ?

Cette saison, Salvatore Sirigu est cantonné au rôle de doublure de Kevin Trapp. L’Italien ne dispute que les matches de Coupes, mais son bilan est loin d’être désastreux. En sept apparitions, il n’a encaissé que trois buts, sans que sa responsabilité soit engagée.