Dans l'actualité récente

PSG : Thiago Silva calme le jeu

Voir le site Téléfoot

RTSUZ2V
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-02-22T09:49:37.017Z, mis à jour 2018-02-22T09:49:38.239Z

Le capitaine parisien Thiago Silva s'est exprimé ce mercredi, sur BeinSport, pour la première fois depuis le huitième aller de Ligue des champions passé sur le banc face au Real. Dans son interview, le Brésilien loue les qualités de ses concurrents et l'ambiance du vestiaire parisien.

Le capitaine du Paris Saint-Germain s’est exprimé sur sa non titularisation à Madrid au profit de Presnel Kimpembe et sur les supposées tensions.

Une mise au point nécessaire

Depuis la mise sur le banc de Thiago Silva lors du huitième aller de la Ligue des champions face au Real Madrid la semaine dernière, le coaching critiqué d'Unay Emery en fin de rencontre et la défaite qui en a découlé, les rumeurs vont bon train: le vestiaire est sur le point d'exploser. A moins que - c'est l'autre version qui traîne dans l'air - ce ne soit l’union sacrée décrétée par les Parisiens, Thiago Motta et Dani Alves en tête. Capitaine et premier concerné, le Brésilien a livré sa vérité dans une interview accordée à This is Paris, le programme 100% PSG diffusé sur beIN Sports.

"Kimpembe démontre beaucoup de qualités. Je suis content"

"On se parle tout le temps (ndlr, avec Kimpembe et Marquinhos). Même si tu as plus d’expérience, que tu as joué beaucoup plus de matchs importants, tu donnes ton avis, mais je crois que ce n’est pas seulement ça. La qualité, elle est là. Kimpembe s’entraîne toujours très bien. C’est un joueur qui, en deux ou trois ans, a beaucoup progressé, a-t-il ainsi expliqué, en bon capitaine. Ce n’est pas facile pour un jeune défenseur central de progresser comme ça. Il démontre beaucoup de qualités, je suis content. Tout comme Marquinhos. Quand tu joues avec ce maillot, tu as toujours des responsabilités. Je dois continuer à travailler pour aider les deux. La concurrence est toujours présente dans le foot. Là, j’ai 33 ans, encore deux ans à jouer et, après, c’est sûr que les deux vont être responsables et vont faire progresser encore plus cette équipe."

"A l'extérieur du terrain on se respecte beaucoup"

Dans un discours similaire a celui tenu quelques jours avant la première des deux manches face au Real, Thiago Silva a confirmé que le groupe parisien vivait bien et qu'une élimination dans quinze jours n'aurait pas de conséquences apocalyptiques. Le vestiaire du PSG est "magnifique, dit-il. "J’ai entendu beaucoup de personnes dire que le vestiaire du PSG est cassé. C’est tout le contraire, a-t-il martelé. Tout ce qui vient de l’extérieur ne va pas casser notre vestiaire qui est magnifique. Je crois que si les choses marchent si bien sur le terrain, c’est parce qu’à l’extérieur on se respecte beaucoup." Un discours sain qui ne doit pas faire oublier l’ambition du Brésilien logiquement revanchard à l’idée de retrouver le terrain face aux hommes de Zidane dans deux semaines au Parc des Princes.