PSG-Toulouse (2-0) : Paris fait le plein de confiance avant Benfica et l'OM

Voir le site Téléfoot

error
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-09-28T17:34:00.000Z, mis à jour 2013-09-28T17:39:04.000Z

Avec une équipe remaniée, le PSG l'a emporté samedi face à Toulouse grâce à des buts de Marquinho et Cavani, sur penalty, et avec un excellent Adrien Rabiot. Avant la réception du Benfica mercredi et le déplacement à Marseille dimanche prochain, Paris a fait le plein de confiance tout en ménageant ses meilleurs joueurs.

En remportant ce match, le PSG fait une excellente opération, prenant provisoirement la tête de la Ligue 1 en attendant Monaco tout en faisant reposer quelques uns de ses meilleurs éléments.

1ère titularisation pour Ménez, 1er but en L1 pour Marquinhos
C'est avec une équipe changée de sept éléments par rapport à Valenciennes mercredi que Laurent Blanc a fait débuter son équipe samedi face à Toulouse. Marquinhos et Zoumana Camara formait la charnière centrale avec Maxwell et Van der Wiel sur les côtés. Au milieu, Marco Verratti était entouré de Thiago Motta et Adrien Rabiot, tandis que Jérémy Ménez fêtait sa première titularisation en étant aligné d'entrée devant avec Ibrahimovic et Lucas. En face, Alain Casanova faisait jouer ses joueurs dans son désormais habituel 3-5-2, avec Martin Braithwaite en pointe. Mais c'est bien un défenseur, en l'occurrence Marquinhos, sur un coup franc botté par Motta, qui va finalement ouvrir la marque (41ème) pour son premier but en L1. La frappe d'Abdennour repoussée sur la ligne par Verratti (44ème) donnera quelques sueurs au PSG, mais l'essentiel est là : le club parisien rentre aux vestiaires avec un but d'avance.

Rabiot dans tous les bons coups
Mais l'homme du match n'allait pas être Zlatan... Ni Marquinhos, auteur d'un très bon match par ailleurs... Ni même Cavani, entré en fin de match pour inscrire, sur penalty, son quatrième en L1 cette saison. Non, le grand bonhomme de ce match se nomme finalement Adrien Rabiot : du haut de ses 18 ans, le milieu de terrain a impressionné aux côtés de Verratti et Motta. Propre en défense (9 ballons récupérés, le meilleur total côté parisien), il a surtout été un poison pour la défense toulousaine, touchant le poteau à la 66ème minute avant que Braithwaite ne sauve sur sa ligne, et lançant Cavani dans la surface, sur qui Spajic a fait (petite) faute pour le second but francilien. Le vice-champion du monde U19 a été énorme, et même si la concurrence est rude, Rabiot devrait faire partie intégrante des plans de Laurent Blanc cette saison.

Paris leader en attendant Monaco
En l'emportant samedi, le PSG passe leader devant Monaco et Marseille, en attendant le match du premier en Champagne face à Reims. Avec une équipe fortement remaniée, Paris prépare donc de la meilleure des manières la venue du Benfica prévue ce mercredi dans le cadre de la seconde journée de la Ligue des Champions, mais aussi le déplacement très attendu en terre marseillaise, dimanche prochain. Matuidi, Lavezzi, Cavani devraient faire leur retour dans le onze-type parisien cette semaine, dans lequel le jeune Rabiot peut clairement prétendre à une place.