Dans l'actualité récente

PSG - Transfert : Ibrahimovic et Thiago Silva, le retour

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-07-11T09:13:00.000Z, mis à jour 2012-07-11T09:23:11.000Z

La piste menant aux joueurs du Milan AC Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva vient d'être étonnamment relancée par le club lombard.

Il a suffi que le vice-président du Milan AC Adriano Galliani fasse une déclaration dans la presse italienne pour que les dossiers Thiago Silva (27 ans) et Ibrahimovic (30 ans) reprennent corps du côté du PSG. Explications...


Galliani ouvre la porte

Le quotidien L'Equipe rapporte ainsi les propos du dirigeant milanais : « Le 31 août à 19 heures, je vous dirai quel est notre effectif, qui sera très compétitif. Cela ne veut pas dire qu'Ibrahimovic et Thiago Silva partiront. Je dis seulement que tout est ouvert parce que, pendant le mercato, il peut se passer des choses imprévisibles. » Le PSG peut donc y croire à nouveau.


Thiago Silva était d'accord

Le Milan AC avait pourtant fermé la porte au transfert de Thiago Silva au PSG il y a quelques jours, suite au veto de Silvio Berlusconi, en prolongeant le contrat du joueur d'une année supplémentaire. Mais l'état des finances du club lombard a peut-être œuvré pour Paris et il semble que le joueur, qui avait trouvé un accord avec le PSG, ne soit plus intransférable.


Ibrahimovic, fantasme ou réalité ?

En ce qui concerne Zlatan Ibrahimovic, le dossier s'annonce plus compliqué. Le salaire ne serait pas le même. Le PSG s'était mis d'accord avec Thiago Silva sur un contrat de 9 millions d'euros net d'impôts par an, tandis que Zlatan perçoit actuellement au Milan AC 12 millions d'euros. Surtout l'attaquant suédois, s'il n'est pas insensible au projet parisien (voir notre interview d'Ibrahimovic par Dacourt), souhaite évoluer dans un club capable de gagner des titres.

Le PSG réaliserait avec le recrutement de ces deux joueurs un coup énorme sur le marché des transferts. Mais échaudé par les récentes déconvenues avec le Milan AC, Paris devrait conserver une extrême prudence sur ces dossiers.