Dans l'actualité récente

PSG - Transfert : Sakho peut s'interroger

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-07-21T14:53:00.000Z, mis à jour 2013-07-21T16:08:03.000Z

La signature du Brésilien Marquinhos n'est pas une bonne nouvelle pour Mamadou Sakho. En quête de temps de jeu, le Français va devoir se battre pour se faire une place au soleil au sein de la charnière centrale du PSG.

En quête de plus de temps de jeu que la saison passée, le défenseur central Mamadou Sakho voit ses plans contrariés par l'arrivée de Marquinhos.


Blanc compte sur lui

Vendredi, l'entraîneur du PSG, Laurent Blanc, a fait le point avec Mamadou Sakho. en droit de s'interroger sur son temps de jeu avec l'officialisation du transfert du Brésilien Marquinhos (19 ans), le jeune défenseur central transféré de l'AS Rome pour 32 millions d'euros. " Le joueur était demandeur d'une discussion. le PSG, en tant que grand club, se doit d'avoir des joueurs à chaque poste. Ensuite, c'est la bagarre pour pouvoir devenir titulaire. Il faut juste que la concurrence soit saine. j'ai senti Mamadou réceptif " a assuré Blanc.


Après Alex, Marquinhos

L'arrivée du Brésilien ne peut constituer une bonne nouvelle pour l'international français. Derrière l'intouchable capitaine Thiago Silva, il avait déjà moyennement apprécié d'avoir dû affronter, lors de l'exercice écoulé, la concurrence d'Alex. Une concurrence qui ne lui avait pas vraiment été favorable. Si Sakho et Alex avaient bien disputé trente-quatre matchs chacun, le défenseur auriverde a joué neuf matchs de Ligue des champions contre seulement trois pour son partenaire. La saison passée, l'influent Thiago Silva avait aussi expliqué se sentir plus à l'aise aux côtés d'Alex. Aujourd'hui, il a deux fois plus de raisons de pencher pour une charnière 100% brésilienne. Avec Alex ou Marquinhos.


Un départ toujours envisageable

Au sein d'un effectif que Laurent Blanc entend bien dégraisser, un départ de l'international tricolore reste du domaine du possible d'autant que Mamadou Sakho ne veut en aucun cas rater le train du Mondial. Pour exaucer son rêve, il a besoin (de beaucoup) de temps de jeu. A l'étranger, Liverpool et l'AC Milan sont destinations parfois évoquées. Son salaire supérieur à 300 000 € mensuels risque néanmoins de lui fermer des portes. Quant à sa prolongation de contrat au PSG, qui prend fin en 2014, le départ de Leonardo a mis cette réflexion en suspens.


Mamadou Sakho fait partie du groupe 25 joueurs en partance pour le stage disputé en Suède du 22 au 27 juillet.