Dans l'actualité récente

PSG - Transfert : Thiago Motta jette un froid

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-11-11T11:50:00.000Z, mis à jour 2013-11-12T09:33:04.000Z

Mécontent de la proposition de prolongation de contrat que lui ont fait les dirigeants du PSG, le milieu de terrain italio-brésilien a tapé du poing sur la table samedi en zone mixte.

A l'instar d'autres joueurs du PSG (Matuidi, Alex, Maxwell), Thiago Motta peine à se mettre d'accord avec ses dirigeants pour une prolongation de contrat. Et ça commence à l'agacer.


Thiago Motta jette un froid

Thiago Motta a semé le trouble samedi quelques minutes après la nouvelle démonstration du PSG face à Nice (victoire 3-1). En zone mixte, l'Italo-Brésilien n'a pas hésité à brandir la menace d'un départ, alors que son bail se termine en 2015."Mon agent a déjà discuté avec le club (dans le courant de la semaine, ndlr) et il n'y a toujours pas d'accord, a-t-il ainsi lancé. Je me sens très heureux à Paris. Tout dépend du club. S'il m'accorde une marque de confiance, on continuera notre chemin ensemble. Sinon, c'est la vie. Je ne suis pas inquiet. Je sais que je trouverai une autre solution."


Un salaire pas en rapport avec son statut

A trente et un an, l'international italien, lié au au Paris-SG jusqu'en 2015 (4 M d'euros annuel) souhaite une prolongation d'un an assortie d'une revalorisation salariale qui corresponde davantage à son statut dans l'équipe. Il ne s'agit pas ici pour le joueur de seulement mettre la pression sur ses dirigeants en vue de prochaines négociations, mais bien de leur signifier son agacement. Quand un footballeur parle de confiance, il parle évidemment d'argent. Le salaire fixe mensuel brut actuel de 330 000 € de l'international italien se situe très loin de ceux des ténors du vestiaire comme Ibrahimovic (1 350 000 €), Cavani et Thiago Silva (environ 800 000), voire Lavezzi (550 000). En clair : alors que Paris prolonge actuellement tous ses cadres (Thiago Silva, Zlatan et Verratti ont vu leur salaire augmenter), Thiago Motta veut profiter de cette période pour être reconnu à sa juste valeur.


Un joueur surveillé de près

Pour l'heure, Jean-Claude Blanc, le directeur général délégué du PSG, refuse d'accéder à ses demandes. Ce qui fait dire à Alessandro Canovi, l'agent de Motta : "Honnêtement, on est encore très loin d'un accord. La volonté de Thiago est de rester à Paris mais la proposition du club ne donne pas l'impression qu'il est un joueur important pour le projet du club." Pisté par quelques pointures européennes (Chelsea, Real, Juventuset Manchester City), le milieu de terrain saura faire valoir ses intérêts le moment venu.


Thiago Motta rejoint aujourd'hui la sélection italienne qui se prépare à affronter l'Allemagne (le 15 novembre) et le Nigéria (le 18).