PSG : un groupe très remanié pour défier Niort en Coupe de France

Voir le site Téléfoot

Grzegorz Krychowiak - PSG
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-02-28T17:21:59.382Z, mis à jour 2017-02-28T17:28:40.912Z

Le PSG se déplace chez les Chamois niortais mercredi 1er mars en huitième de finale de la Coupe de France. Unai Emery va laisser plusieurs cadres au repos et lancer ou relancer d’autres joueurs.

Vainqueur des deux dernières éditions de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain espère faire la passe de trois cette saison et ainsi devenir le club le plus titré de l’histoire de la compétition en allant chercher un onzième sacre (contre dix pour l’Olympique de Marseille). Cela passe par une qualification contre Niort, l’adversaire des Parisiens en huitième de finale.

Cinq absents importants

Les Parisiens affronteront les Chamois demain, mercredi 1er mars, au stade René-Gaillard à partir de 18h30. Et pour ce rendez-vous en semaine, Unai Emery va modifier son équipe. Ainsi, plusieurs hommes, dont certains très en vue et très performants ces dernières semaines, ne seront pas du voyage dans les Deux-Sèvres. Angel Di Maria, Adrien Rabiot et Marco Verratti seront absents. Le premier n’est "pas à 100%" d’après son entraîneur. Le jeune milieu français est lui malade, alors que l’Italien est touché à un mollet.

Déjà absent pour le match gagné à Marseille (1-5), Thiago Motta souffre encore d’un mollet lui aussi. Hatem Ben Arfa, entré en cours de match au Vélodrome, sera également absent. L’ancien Niçois se ressent d’un genou, tordu lors d’un choc face à l’OM. Ces cinq absences sont autant de chances pour d’autres Parisiens de gratter du temps de jeu.

Krychowiak sort du placard, Lo Celso et Guedes espèrent se montrer

Mis à l’écart du groupe depuis plusieurs semaines, même après s’être rétabli suite à une blessure tenace à un genou, Grzegorz Krychowiak est convoqué pour ce match. Il pourrait être titulaire pour la première fois depuis le 17 décembre et une défaite 2-1 à Guingamp. Ce jour-là, il fut remplacé dès la 46e minute. Le Polonais, recruté pour 30 millions d’euros au FC Séville l’été dernier, peut prendre pour lui l’avertissement d’Unai Emery à l’égard des joueurs ayant peu de temps de jeu et qui seront alignés à Niort : "On a besoin de changer quelques joueurs mais on n’est pas là pour donner du temps de jeu, mais bien pour gagner le match".

Autre joueur attendu : Giovani Lo Celso. Le milieu de terrain argentin, 20 ans, est arrivé cet hiver en provenance de Rosario Central. Il n’a pas encore eu la moindre minute de jeu à Paris. Cela va peut-être changer mercredi. Si Unai Emery décide de faire tourner son effectif, le Portugais Gonçalo Guedes pourrait aussi avoir du temps de jeu, lui qui est seulement entré en jeu à trois reprises depuis son arrivée en janvier (deux entrées en jeu en Ligue 1 et une en Coupe de France).