PSG : Verratti se confie sur sa participation à la Coupe du Monde

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-04-04T12:54:00.000Z, mis à jour 2014-04-04T13:02:40.000Z

Dans un entretien accordé à La Repubblica, un quotidien italien, Marco Verratti s'est confié sur sa situation au PSG, ses coéquipiers, mais a également exprimé sa crainte de ne pas disputer le Mondial.

Arrivé de Pescara à l'été 2012, Marco Verratti s'est rapidement imposé dans le dispositif parisien, avant d'en devenir un élément incontournable. Pourtant, si l'ancien de Pescara brille sous ses nouvelles couleurs, il n'est pas certain de voir le Brésil cet été.

« Que demander de plus ? »
Si certains pouvaient être sceptiques quant à l'arrivée d'un gamin de Serie B au PSG pour 11 millions d'euros, ils ont vite retourné leur veste. Et pour cause, le natif de Pescara s'impose comme l'un des meilleurs à son poste. Verratti semble donc parfaitement heureux dans la capitale française, comme il l'a expliqué dans les colonnes de La Repubblica : « Je fais le plus beau métier du monde. Je vis dans une ville magnifique, et je ne pensais pas m'y sentir aussi bien. Dans l'équipe, l'ambiance est parfaite, je me sens comme à la maison, on est un beau groupe d'Italiens, et on passe beaucoup de temps ensemble. On fait des barbecues et des soirées avec Lavezzi et les autres. J'habite à Neuilly-sur-Seine, je suis papa d'un petit Tommaso de trois semaines, le PSG est un grand d'Europe, je joue quasiment toujours. Que demander de plus ? »

L'amour du risque
Marco Verratti semble donc apprécier la vie parisienne, et son implication au PSG. Et pour cause, l'Italien est assez libre dans son jeu. Au point de garder, parfois, un peu trop le cuir, et de le titiller dans sa propre surface de réparation. Des grigris fondamentaux à son plaisir : « C'est mon mode de jeu. Si vous m'enlevez le plaisir du risque, c'est mieux que je rentre chez moi. Même Laurent Blanc me rappelle à l'ordre parfois, et moi, par charité, je l'écoute. »

Ira, ira pas au Brésil ?
Si le talent de Marco Verratti est reconnu partout dans le monde, et surtout en Italie, le Parisien ne dispose pas d'un ticket assuré pour le Mondial. Et pour cause, la concurrence est rude à son poste, avec Pirlo, incontestable, et Motta. Verratti ne sait donc pas s'il verra le soleil brésilien cet été : « La vraie question que je me pose est de savoir si oui ou non je serai convoqué. Pour le moment, ce n'est pas encore sûr. Mais je l'espère comme n'importe quel footballeur. L'unique chose que je peux faire, c'est de continuer à bien jouer avec le PSG. »

Nul doute qu'un bon parcours en Ligue des Champions inciterait Cesare Prandelli, le sélectionneur de la Nazionale, à convoquer l'ancien de Pescara pour la Coupe du Monde.