PSG : Zlatan Ibrahimovic écope de 4 matches de suspension

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-04-10T07:38:00.000Z, mis à jour 2015-04-10T07:44:07.000Z

La Commission de Discipline a rendu son verdict tard jeudi soir. Pour ses propos après la défaite du PSG face à Bordeaux, Zlatan Ibrahimovic écope de quatre matches de suspension ferme. Dimitri Payet, pour ses propos grossiers après le nul de l'OM face à l'OL prend deux matches.

Il avait insulté la France de « pays de merde » au sortir de la défaite du PSG face à Bordeaux en mars dernier, Zlatan Ibrahimovic le paie désormais cher. La Commission de Discipline a rendu sa décision jeudi soir : le Suédois prend quatre matches.

Zlatan Ibrahimovic suspendu pour quatre rencontres
Le 15 mars dernier, le Paris-Saint Germain s'inclinait contre Bordeaux, en Ligue 1. Une défaite amère pour Ibrahimovic, qui n'avait pas caché son dégoût à la fin de la rencontre : « En quinze ans, je n'ai jamais vu un tel arbitre. Dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG. » En cause, des décisions arbitrales contestables : l'arbitre n'avait pas sifflé faute alors qu'un bordelais avait fait une passe en retrait à son gardien et avait capté le ballon avec ses mains, puis un penalty non sifflé sur le Suédois.

Réunie jeudi soir, la Commission de Discipline a livré son verdict. Si Zlatan était absent, il a pu compter sur le directeur sportif adjoint du club, Olivier Létang, et son avocat pour le représenter. Malgré ses excuses, l'attaquant a écopé de quatre matches de suspension, dont un par révocation de sursis. « La sanction montre que la Commmission n'a pas été pas pleinement convaincue par les explications de Zlatan Ibrahimovic », a expliqué Sébastien Deneux, le président de la Commission de Discipline de la LFP. Le Suédois avait expliqué qu'il s'était exprimé uniquement envers lui-même.

Zlatan Ibrahimovic pourra toutefois disputer la finale de la Coupe de la Ligue samedi soir contre Bastia. Sa sanction ne prend effet que lundi soir. En revanche, il manquera les rencontres face à Nice, Nantes, Lille et Metz en Ligue 1. Zlatan sera de retour pour les deux dernières journées de championnat. Un coup dur pour le Paris-Saint Germain, qui sera privé de son attaquant phare pour la dernière ligne droite de la course au titre.

#Ligue1 #Ligue2 Les décisions du 9 avril 2015 de la Commission de Discipline de la #LFP http://t.co/7q51c6Itwy

— LFP (@LFPfr) 9 Avril 2015

Dimitri Payet prend deux matches
Ce jeudi soir, la Commission de Discipline devait également juger Dimitri Payet. Le joueur de l'OM avait tenu des propos grossiers contre le corps arbitral après le nul 0-0 de son équipe face à l'OL. Verdict : deux matches de suspension pour lui. L'international français loupera donc le déplacement à Nantes et la réception de Lorient.

Le président de la Commission de Discipline, Sébastien Deneux, a tenu à rappeler le devoir d'exemplarité des joueurs de football : « Les propos grossier et injurieux tenus à l'endroit du corps arbitral ont été retenus contre les deux joueurs, même si la frustration a été prise en compte. Les erreurs éventuelles ne sont pas de nature à justifier propos d'une telle grossièreté. Ils ont un devoir d'exemplarité. »

Le Paris-Saint Germain et l'Olympique de Marseille peuvent toujours faire appel de ces sanctions, mais les appels ne seront pas suspensifs.