Dans l'actualité récente

PSG : Zlatan répond à Olivier Dacourt

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Thierry BOCHARD|Ecrit pour TF1|2012-09-30T16:21:00.000Z, mis à jour 2012-10-01T08:05:07.000Z

Ce dimanche, Téléfoot vous proposait une interview entre deux hommes qui se connaissent bien, Zlatan Ibrahimovic et Olivier Dacourt. Ils ont évolué trois ans ensemble à l'Inter Milan entre 2006 et 2009. L'occasion pour le Suédois d'évoquer son état de forme et les objectifs du Paris Saint-Germain.

L'occasion aussi pour l'ancien Barcelonais de glisser quelques tacles (involontaires) aux Marseillais à une semaine du classico.

Il n'est pas arrogant
Quand on lui demande s'il connaît Nicolas Nkoulou, défenseur de l'OM, voici sa réponse : "Qui ça ? Je ne le connais pas. Je n'ai jamais entendu parler de lui". Pourtant, l'avant-centre du PSG souvent dépeint comme imbu de sa personne s'en défend : "Cette réputation d'arrogant me suit partout, mais les gens parlent sans me connaitre. Si tu me trouves arrogant, c'est que tu ne me connais pas. Mais ça ne me gêne pas. Tant que les gens parlent de toi, c'est que tu es une personne importante, donc je les laisse parler".


Il rêve de C1
Zlatan a quitté l'Inter Milan l'année où José Mourinho lui a fait remporter la Ligue des Champions, il était à Barcelone. La bonne équipe pour gagner ce trophée mais pas la bonne saison... C'est la seule grande compétition de clubs qu'il n'a jamais gagné. "Je rêve de remporter la Ligue des champions. Je m'entraîne tous les jours pour que ce rêve devienne réalité. Mais il faudra rester concentrés à 100%, car toutes les équipes joueront le match de l'année contre nous". Prochain test pour Paris contre le FC Porto.


Il en garde sous le pied
Même s'il éblouit déjà toute la France avec ses 7 buts en championnat, Zlatan ne se sent pas encore en pleine possession de ses moyens : "Si j'ai marqué sept buts en cinq matchs, c'est seulement grâce au travail de mes coéquipiers. Mais, non, je ne suis pas encore à 100%". Alors qu'est-ce que ce sera quand il y sera...

Le PSG est revenu à 3 points du leader marseillais ce week-end, le classico du championnat de France vaudra donc son pesant d'or.