"Qu'une première manche"

Voir le site Téléfoot

Puel: 'Un système payant'
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-03-31T07:20:07.000Z, mis à jour 2010-03-31T07:20:07.000Z

Malgré la probante victoire de son équipe contre Bordeaux (3-1) en quart de finale aller de la Ligue des Champions, Claude Puel, l'entraîneur de Lyon, est encore loin de s'imaginer en demi-finales. D'autant que l'OL devra se passer de Govou et Lisandro lors du match retour.

CLAUDE PUEL, comment analysez-vous cette victoire?


C.P. : C'était déjà un beau match, très enlevé, durant lequel chaque équipe a eu des périodes de domination. Etant donné la physionomie, c'est une rencontre pas trop mal négociée pour nous, mais qui laisse des opportunités aux deux équipes pour le match retour, d'autant plus que nous devons faire sans Lisandro et Govou alors que Bordeaux récupèrera Diarra au milieu.


C'est tout de même bien parti pour Lyon…


C.P. : Pour moi, c'est simplement une première manche. Il faudra être capable de réussir une prestation aussi costaud aussi retour. Je pense d'ailleurs que l'on assistera globalement au même type de match à Bordeaux.


Vous attendiez-vous à un match aussi ouvert?


C.P. : Oui, dans la mesure où c'est souvent le cas en Ligue des Champions car les équipes visiteuses cherchent à marquer ce fameux but à l'extérieur. Ça a été un match plein de la part des deux équipes, un match très costaud avec beaucoup de rythme. C'était un vrai match de Ligue des Champions, avec énormément d'intensité. Le retour sera très, très costaud.


Qu'avez-vous pensé du penalty sifflé en votre faveur?


C.P. : Je n'ai pas revu les images.


Pourquoi avez-vous titularisé Mathieu Bodmer en défense centrale?


C.P. : Et pourquoi pas? Parce que Boumsong avait participé à un seul entraînement collectif, je ne savais pas où il allait se situer, s'il allait pouvoir tenir le rythme sans se blesser de nouveau. Et ça m'embêtait de faire reculer Toulalan car son absence aurait été préjudiciable au milieu. Et Mathieu Bodmer avait fait réussi contre Grenoble une rentrée satisfaisante.


Un mot sur l'importance de Lisandro lors de ce match aller?


C.P. : "Licha" a fait un très bon match, notamment en réussissant une grosse première période, avec ou sans ballon. Il a énormément pesé en nous permettant de venir jouer dans le camp adverse, il a été très bien mais c'est toute l'équipe qui a réussi un grand match : "Chelito" (Delgado) a beaucoup apporté également, Michel (Bastos) a aussi réalisé une bonne première mi-temps… Tout le monde était à l'unisson, il le faut dans des matchs de cette intensité. Ceux qui sont rentrés l'étaient également.


Diriez-vous que c'est toujours du 50/50 dans l'optique de la qualification?


C.P. : Oui, car ce n'est qu'une première manche. Les deux équipes conservent des opportunités. Nous devrons nous rendre à Bordeaux avec l'intention de marquer.